Modern Computing Alliance : Google, Dell et Intel se regroupent pour transformer les outils cloud et informatiques

Google, Dell, Intel et une poignée d’autres grandes entreprises technologiques des secteurs de l’informatique et du cloud computing se sont regroupés pour s’attaquer aux problèmes communs liés à la sécurité, au travail à distance et à d’autres problèmes d’entreprise devenus plus importants pendant la pandémie de coronavirus. Le consortium que ces entreprises ont formé s’appelle Modern Computing Alliance. Ses membres fondateurs comprennent également Box, Cirtrix, Imprivata, Okta, RingCentral, Slack, VMWare et Zoom.

Les domaines d’action

La Modern Computing Alliance se concentrera initialement sur les domaines suivants : la performance, la sécurité et l’identité, le travail à distance, la productivité et la collaboration, les soins de santé. L’objectif est de mettre en commun les connaissances et les ressources pour résoudre des problèmes communs concernant la manière dont les entreprises effectuent leur travail dans le cloud et les outils qu’elles utilisent pour le faire. 

L’alliance se concentrera sur le développement de nouvelles normes et de nouvelles technologies interopérables pouvant être utilisées par toute entreprise qui dépend de l’une des plateformes ou produits des partenaires. En particulier, Google est engagé dans l’effort avec son navigateur Chrome et les équipes Chrome OS, ainsi que la division responsable de Google Workplace.

Goggle se dit ravi de son adhésion à la Modern Computing Alliance. L’entreprise se dit prête à relever les plus grands défis informatiques auxquels les entreprises sont confrontées aujourd’hui avec l’intégration du silicium au cloud. En collaboration avec un groupe de leaders avant-gardistes du secteur, Google harmonisera les normes et les technologies pour offrir aux entreprises le choix de solutions informatiques hautes performances, axées sur le cloud, proposées par le fournisseur de leur choix, qui fournissent des solutions modernes.

Une alliance antérieure à la pandémie

La Modern Computing Alliance est antérieure à la pandémie de coronavirus. Mais en mars, alors que la réalité du COVID-19 s’installait et que les entreprises du monde entier commençaient à passer au travail à distance, le groupe a décidé qu’il fallait élargir son champ d’action et attirer encore plus de partenaires. C’est ainsi que Slack et Zoom, qui assistaient à des changements massifs dans la façon dont un travail d’entreprise était en cours, viennent s’ajouter au groupe.

Les besoins des utilisateurs et la manière dont le calcul évolue nécessitent vraiment une nouvelle façon de travailler. Ce n’est pas la chose la plus naturelle de former un consortium, mais à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. 

Pour l’avenir, le groupe vise à mobiliser autant de professionnels de l’informatique que possible pour aider à constituer un conseil d’experts capable d’identifier les problèmes et de trouver des moyens de les résoudre. Le groupe envisage de partager des plans d’action concrets au premier semestre 2021.

Pin It on Pinterest