Accueil > Solutions Cloud > Amazon > Fortnite : comment Epic Games utilise le Big Data et AWS pour son jeu vidéo
fortnite big data aws

Fortnite : comment Epic Games utilise le Big Data et AWS pour son jeu vidéo

Fortnite, le jeu vidéo le plus populaire de 2018, génère une immense quantité de données. Ces données sont analysées par Epic Games afin de continuer à améliorer l’expérience proposée. Dans le cadre du AWS Summit de New York, l’entreprise américaine a présenté son architecture Big Data reposant sur Amazon Web Services. 

Avec 125 millions de joueurs, Fortnite est actuellement le jeu vidéo le plus populaire dans le monde entier toutes plateformes confondues. Pour continuer à dominer l’industrie vidéoludique en préservant la qualité de son jeu et en l’améliorant, Epic Games s’en remet aux analyses de données.

Toutefois, pour prendre en charge la quantité astronomique de données générées par Fortnite, une architecture Big Data à la hauteur est nécessaire. En effet, à chaque minute, Fortnite traite 92 millions d’événements. La quantité de données ingérées par Epic Games depuis les clients, les serveurs et les services du jeu augmente de 2 petabytes par mois.

Le 12 juillet 2018, Fortnite a battu son record de trafic dans le cadre du lancement d’une fusée géante dans le jeu. Durant cet événement, 37 terabytes de données ont été collectés chaque seconde.

Fortnite : des petabytes de données stockés sur AWS S3

fortnite big data architecture

Pour développer son architecture Big Data, Epic Games a fait le choix de s’en remettre entièrement à Amazon Web Services. Cette architecture est composée de multiples parties mouvantes et de micro services, mais tout est stocké sur Amazon S3 qui fait office de Data Lake. La scalabilité du service Cloud AWS est indispensable pour un jeu dont le nombre d’usagers a été multiplié par 100 au cours des derniers mois.

L’architecture en question se présente comme une pipeline en temps réel, intégrant également d’autres outils comme Apache Spark afin de traiter les données de télémétrie avec Tableau et SQL. Epic utilise aussi des outils de Machine Learning comme Amazon SageMaker, dont les algorithmes intégrés sont très utiles aux développeurs.

Les données traitées permettent à Epic Games d’améliorer continuellement l’expérience proposée par son jeu, de gérer les micro-services, et de lutter contre les menaces de cyberattaque ou les tentatives de triche. Ainsi, le succès monumental de Fortnite peut être en partie attribué à l’exploitation du Big Data. Amis développeurs, vous connaissez maintenant la direction à emprunter pour espérer connaître le même triomphe…

fortnite architecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend