fuite données tendances 2022

Fuites de données : Experian révèle 5 tendances pour l’année 2022

À l’horizon 2022, Experian révèle les principales tendances pour l’année à venir en termes de fuites de données. Découvrez quels seront les dangers à craindre, et comment vous en protéger.

Au fil des années, le nombre de fuites de données ne cesse de s’accroître. Selon un récent rapport du Identity Theft Resource Center, il y a eu 1291 fuites de données en 2021. C’est une augmentation de 17% par rapport à 2020. Et ce phénomène ne risque pas de s’inverser en 2022.

Alors quels seront les principaux risques, les secteurs les plus touchés par ce fléau au cours de l’année à venir ? Dans son Data Breach Industry Forecast, Experian prédit les cinq principales tendances en matière de fuite de données pour 2022.

Ces prévisions sont basées sur le constat que la transformation numérique s’accélère partout dans le monde. Nous sommes toujours plus connectés à internet, notamment suite à la pandémie de Covid-19.

Le revers de la médaille est que les institutions, infrastructures et vies personnelles sont plus exposées aux cybercriminels. Malgré des millions de dollars investis dans la cybersécurité, les hackers ont de nombreuses opportunités pour exploiter les technologies vulnérables.

Cryptomonnaies, dons caritatifs et télétravail

Tout d’abord, les actifs numériques tels que les cryptomonnaies et les NFT vont devenir des cibles de choix. Pour cause, la société les accepte désormais comme des éléments légitimes des domaines de la finance et de la technologie.

La seconde tendance annoncée est liée à l’augmentation des catastrophes naturelles. De nombreuses personnes vont donner en ligne aux organisations humanitaires, et les escrocs en profiteront pour organiser des campagnes de phishing. Les difficultés logistiques pour l’approvisionnement de produits de première nécessité représente une opportunité supplémentaire pour les malfrats.

Le télétravail continue sa démocratisation, et induit un nouveau danger pour les entreprises et les institutions. Les réseaux sans fil domestiques sont plus vulnérables que les réseaux d’entreprise protégés par des VPN, et les entreprises devront veiller à ce que les employés respectent les mesures de sécurité. Il sera aussi nécessaire de les former à détecter une tentative de phishing, ou à réagir à une attaque au ransomware.

Réseaux électriques et sites de paris pris pour cibles

Les infrastructures physiques telles que les réseaux électriques ou les réseaux de transports subiront aussi les assauts des hackers. Cette tendance concerne particulièrement les États-Unis, car la loi de Joe Biden sur l’infrastructure va attirer les criminels. Ces derniers tenteront de voler l’argent vers dans le cadre de ce plan par le biais du phishing ou d’autres méthodes.

Enfin, la dernière prédiction d’Experian concerne les plateformes de pari en ligne. Ces plateformes se démocratisent et attirent de nombreux joueurs. Les cybercriminels vont donc tenter de les escroquer via des arnaques au phishing.

Ils chercheront notamment à parier en utilisant des informations de cartes de crédit volées, à détourner le compte de la victime en devinant son mot de passe, ou à usurper l’identité d’un casino pour extorquer de l’argent à un joueur. Les cryptomonnaies sont désormais utilisées pour parier en ligne, et les hackers pourront donc tenter de s’emparer des portefeuilles numériques.

Face à ces nombreuses menaces, Experian estime que les professionnels de la cybersécurité doivent renforcer les protocoles de sécurité et mettre en place des plans de réaction aux fuites de données. Les ransomwares doivent être particulièrement pris au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest