Crédit photo: Karen Chappell

Garder vos antihistaminiques grâce au Big Data

Ici, dans le Nord-Est, les personnes allergiques au pollen ont un printemps rigoureux. Mais ils devraient se rassurer sur le fait qu’il n’y ait plus de pénurie d’antihistaminique comme ce fut le cas il y 5 ans.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Les compagnies pharmaceutiques ont appris à manipuler et utiliser les données relatives au climat  et à créer en abondance des antihistaminiques lorsque les gens ont en besoin. Bayer, par exemple, est le créateur de Claritin, un antihistaminique de nouvelle génération assez traditionnel et populaire.

Selon, le journal Wall Street, Bayer envisage de fabriquer des médicaments 9 mois en avance et d’utiliser un logiciel qui modélisera les cycles climatiques pour prédire les niveaux d’allergie de la population et s’assurer que les zones en question restent fournies en médicaments.
Les historiques de ventes passées et en temps réel sont des données importante mais la météo est une variable très précieuse car elle peut influer sur le changement de la demande de certains médicaments.

pollen-helps-allergies-phot

Cette année, les niveaux de pollen ont atteint 25% sur les côtes des Etats-Unis, ce qui explique pourquoi les personnes allergiques ne sont pas contentes. Les experts explique ce phénomène à cause de la faible quantité de précipitation tombée sur le pays, n’empêchant pas le pollen des fleurs de flotter dans l’air et de vous frapper au visage, causant vos réactions allergiques.

Grâce au Big Data, les entreprises pharmaceutiques pourront mieux cerner nos besoins en médicaments, toutefois certaines maladie comme la toux ou le rhume sont plus difficile à prédire juste en prenant les données de température. Toutefois, s’ils peuvent prédire les niveaux de pollen, ils peuvent probablement prédire la demande pour les antihistaminique.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Source