Gartner : 51% des dépenses IT des entreprises consacrées au cloud d’ici 2025

La migration vers le cloud s’accélère de jour en jour pour les entreprises. D’après Gartner, plus de la moitié des dépenses en IT des entreprises seront consacrées au cloud d’ici 2025. 

Suite à une étude de Gartner, les logiciels applicatifs et d’infrastructure, les services de gestion des processus métiers et de l’infrastructure système vont accélérer leur migration vers le cloud. Les dépenses seront donc plus accentuées sur le cloud. En 2025, elles devraient atteindre 1 800 milliards de dollars.

Des investissements bénéfiques

Selon Gartner, d’ici à 2025, 51 % des dépenses IT des data centers d’entreprise seront consacrées au cloud. De nos jours, les entreprises s’adaptent à une nouvelle dynamique commerciale et sociale, selon Michael Warrilow, vice-président chargé de la recherche chez Gartner. Par conséquent, les niveaux d’adoption du cloud s’accélèrent. Selon lui, le taux de passage au cloud est plus rapide que ce qui était prévu avant la pandémie Covid19. Par exemple, en 2025, 51 % des dépenses en logiciels applicatifs et d’infrastructure, des services de gestion des processus métiers et de l’infrastructure système sont consacrées au cloud public,  contre 41 % en 2022.

Les dépenses en cloud assurent la quasi-totalité des 11% de croissance dans le segment des logiciels d’entreprise en 2022. Selon encore Michael Warrilow, le cloud distribué donne accès à des services de cloud public dans des domaines jusque-là absents du cloud, ce qui élargit le marché adressable. Le cloud distribué attire les entreprises parce qu’il leur permet de répondre à des exigences spécifiques à un lieu. Ce sont la souveraineté des données, la faible latence et la bande passante du réseau. Il offre un environnement agile pour les scénarios nécessitant une faible latence. Cette technologie répond également à des besoins de réduction des coûts des données et à des exigences de résidence des données. De plus, le cloud permet de rapprocher les ressources IT de l’emplacement physique, là où les données sont consommées et les activités commerciales se déroulent.

L’edge, un avenir du cloud

L’impact des services du cloud distribué est aujourd’hui une principale tendance technologique pour Gartner. D’après lui,  le passage au cloud a investi plus de 1 300 milliards de dollars en 2022. Cependant, ces dépenses peuvent atteindre les 1 800 milliards de dollars en 2025 (+39 %), surtout avec les nouvelles technologies comme le cloud distribué.

Le cloud distribué peut non seulement remplacer le cloud privé, mais également alimenter le cloud à l’edge. Or, ce dernier permet de répondre à de nouveaux cas d’usage d’IT dans le cloud. « C’est l’avenir du cloud», selon Gartner. Ces plateformes natives du cloud permettent aux applications de délivrer des services cloud hautement automatisés et fournir des capacités numériques partout et n’importe où. Elles utilisent les potentialités fondamentales du cloud pour fournir des capacités IT évolutives et élastiques. C’est pourquoi, Gartner prévoit que ces plateformes seront à la base de plus de 95 % des nouvelles initiatives numériques d’ici à 2025, contre moins de 40 % en 2021.

Sources & crédits Source : lemondeinformatique - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest