Google

Google a caché des milliers de fuites de données : ce document révèle tout

Les utilisateurs doivent-ils s'inquiéter à propos de leur confidentialité avec  ? Fuite de données, espionnage par erreur, ou plusieurs situations similaires, ce document interne remet en question la crédibilité de la référence mondiale de web.

Que se passe-t-il si un document interne, très sensible, parvient à fuiter ? La réponse est claire : une panique générale. Google traverse actuellement cette phase sombre. En effet, des spécialistes de 404 Media ont réussi à intercepter un fichier contenant le flux de données de Google entre 2013 à 2019. Le plus surprenant, c'est que l'entreprise n'a pas informé le public de la situation depuis ces années. Le profil de ces données va vous glacer le sang. Tout savoir.

Une fuite qui ne concerne que quelques utilisateurs

En analysant ce document, les données qui ont fuité n'affectent que quelques personnes. De plus, Google n'a pas tardé à réagir pour résoudre ce problème. Cependant, la mauvaise gestion des données s'est étendue sur au moins sept ans. Une tendance inquiétante pour tous les utilisateurs.

Effectivement, Google doit utiliser des données afin de rentabiliser son moteur de recherche. Ces informations seront utilisées dans le marketing digital. Il est plus facile de repérer les cibles des publicités avec l'approche de Google.

En contrepartie, Google devait assurer la confidentialité des internautes. Mais selon ce document trouvé par 404 Media, le géant de la haute technologie a échoué à cet engagement.

Si la fuite des données vous inquiète, attendez de voir la suite des analyses des spécialistes. En effet, Google avait tendance à espionner plusieurs types d'utilisateurs. L'objectif est simple : affiner de plus en plus le système de ciblage des publicités en ligne. Pourtant, l'approche impacte la vie privée des utilisateurs, même en dehors du web.

Google espionne-t-il votre vie privée ?

Le cas de Google Street View

Certes, l'entreprise ne va pas collecter volontairement des informations confidentielles sur ses utilisateurs. Mais dans certains cas, l'algorithme pourra extraire ces renseignements. C'était le cas avec Google Street View.

« Notre base de données d'objets détectés à partir de Street View contient maintenant par inadvertance une base de données de numéros de plaque d'immatriculation géolocalisée et de fragments de numéros de plaque d'immatriculation », affirme un des employés de Google.

C'est une catastrophe pour les automobilistes. Avec ces données, il est plus facile de les localiser, peu importe où il se trouve. Toutefois, Google a réagi pour limiter les dégâts.

L'enregistrement de la voix de plus de 1000 enfants

Mais la suite des analyses est encore plus inquiétante. Il y a quelques années, Google a lancé un « service vocal ». Les utilisateurs pouvaient alors parler à leur clavier, et ce dernier saisit les mots dans les moteurs de recherche.

Mais suite à un bug, Google a enregistré ces voix dans sa base de données. L'entreprise a ensuite effacé ces informations après une alerte d'un des employés.

https://twitter.com/DarkWebInformer/status/1797618905088979454

Le cas de Waze

Cette application compte des millions d'utilisateurs à travers la planète. Mais après quelques erreurs, Google a fuité l'adresse mail, ainsi que les coordonnées géographiques des usagers. Une situation préoccupante, surtout pour les adeptes de l'appli.

Google a encore montré sa vulnérabilité face aux fuites de données. Selon vous, est-ce que l'entreprise doit changer d'approche pour protéger la vie privée des utilisateurs ? 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *