Accueil > Solutions Cloud > Google > Google Cloud mise sur la protection des données pour conquérir l’Europe
google cloud confidentialité données

Google Cloud mise sur la protection des données pour conquérir l’Europe

Afin de poursuivre sa croissance en Europe, Google Cloud veut répondre aux exigences des entreprises en termes de contrôle et de protection des données. Plusieurs nouveautés allant dans ce sens ont été annoncées durant la conférence Next UK’19.

En 2012, Google Cloud s’aventurait en Europe pour la première fois. Depuis lors, le géant de Mountain View a parcouru bien du chemin sur le vieux continent et a réussi à séduire de nombreux clients. Récemment, la firme a par exemple été choisie comme fournisseur par Vodafone, easyJet, WPP ou Sanofi.

Elle est aussi parvenue à s’entourer de partenaires de prestige, tels que Atos, HCL, Claranet, Rackspace ou SAP. Après avoir déployé son nuage dans les régions de Finlande, Belgique, Allemagne et Pays-Bas, Google Cloud s’étendait en 2018 à Zurich et annonçait son intention de poursuivre avec la Pologne. En septembre 2019, Google annonçait aussi un investissement de 3 milliards deuros dans ses Data Centers européens.

Cependant, Google Cloud a conscience que les entreprises européennes ont des exigences particulièrement importantes en matière de protection, de confidentialité et de contrôle des données. L’entreprise californienne sait pertinemment qu’elle devra s’adapter à ces attentes pour poursuivre sa croissance dans nos contrées.

Au fil des derniers mois, la firme a pris soin dobtenir de nombreuses certifications de conformité. Outre le RGPD à l‘échelle européenne, elle a aussi obtenu les certifications HDS en France ou FINMA en Suisse. Toutefois, pour gagner la confiance des entreprises européennes, il est nécessaire daller encore plus loin…

Google Cloud veut permettre à ses clients européens de contrôler leurs données

google cloud contrôle protection donnnées

Pour sa première conférence Google Cloud Next, Chris Ciauri, président de Google Cloud pour la région EMEA depuis trois mois, a donc annoncé plusieurs mesures visant à répondre aux préoccupations en termes de résidence de données, de souveraineté et de contrôle de laccès à ces informations.

Désormais, les clients de Google Cloud peuvent stocker leurs données dans une région européenne et décider si elles le souhaitent d’empêcher totalement les utilisateurs et administrateurs hors de la zone d’y accéder.

google cloud key manager

Par ailleurs, les clients peuvent gérer leurs propres clés de chiffrement et avoir la garantie qu’elles sont stockées en Europe. Dorénavant, il est aussi possible de stocker ces clés de chiffrement en dehors de l’infrastructure de Google Cloud. Chaque demande de clé et de déchiffrement des données s’accompagnera d’une justification détaillée et pourra ensuite être approuvée ou refusée au cas par cas.

google cloud key access

De cette manière, Google cherche à séduire les entreprises en leur offrant le même contrôle que si leurs données étaient stockées dans leurs propres Data Centers sur site. Une stratégie qui pourrait bien lui permettre de prendre quelque part du marché à ses grands rivaux AWS et Microsoft Azure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend