Accueil > Solutions Cloud > Google > Google Cloud lancera sa plateforme robotique RaaS en 2019
google cloud robotics platform

Google Cloud lancera sa plateforme robotique RaaS en 2019

Google Cloud annonce que sa plateforme de Robotique en tant que Service (RaaS) Robotics Platform sera lancée pour les développeurs en 2019. Une plateforme qui permettra aux utilisateurs de profiter d’une combinaison entre le Cloud, l’intelligence artificielle et la robotique.

C’est officiel : Google Cloud lancera sa Robotics Platform en 2019. Cette plateforme de type RaaS (Robotique en tant que Service) combinera l’intelligence artificielle, le cloud et la robotique sous la forme d’un écosystème ouvert de solutions d’automatisation.

Les services de Machine Learning et d’IA de Google permettront d’améliorer l’efficience de l’automatisation robotique au sein d’environnements hautement dynamiques. Les développeurs pourront accéder aux différentes solutions d’intelligence artificielle et de gestion de données de Google, telles que Cloud AutoML et Cloud Bigtable. Ils pourront ainsi profiter de fonctionnalités de traitement naturel du langage, de vision par ordinateur et de traduction pour leurs robots.

La Google Cloud Robotics Platform exploitera aussi le Google Cartographer qui fournira des fonctionnalités de cartographie SLAM en 2D et 3D et de localisation simultanée en temps réel. Les données de capteurs en provenance de multiples sources seront traitées en temps réel pour permettre aux robots de se repérer grâce à des cartes. Même si les environnements changent au fil du temps, les services d’intelligence spatiale seront en mesure d’analyser les lieux et de prendre en charge des requêtes, de suivre les changements et de s’y adapter.

Google Cloud pourrait se démarquer de Microsoft Azure et AWS grâce à la robotique

Bien évidemment, à l’heure où la protection des données préoccupe de plus en plus, Google ne lésinera pas sur la sécurité. Les utilisateurs resteront pleinement maîtres de leurs données qui seront systématiquement chiffrées sur la plateforme. Ces données pourront aussi être transférées librement.

Les utilisateurs pourront aussi distribuer et gérer leurs assets numériques à l’aide du système d’orchestration de containers Kubernetes. De plus, le Stackdriver permettra de surveiller les opérations par le biais de tableaux de bord.

Le lancement de la Google Cloud Robotics Platform coïncide avec l’arrivée à maturité de l’industrie robotique. Elle pourrait permettre à Google de gagner des parts du marché du Cloud, qui reste actuellement largement dominé par Amazon Web Services et Microsoft Azure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend