supergaming

Google Cloud s’associe à SuperGaming vers un moteur mobile universel

Un nouveau partenariat s’établit entre Google Cloud et SuperGaming. Bientôt, le moteur de jeu de SuperPlatform sera disponible pour tous les développeurs.

Google Cloud et SuperGaming : un partenariat satisfaisant pour les deux partis

Google Cloud a affirmé jeudi dernier son souhait d’offrir un moteur de jeu pour améliorer les opérations en direct des développeurs. Seront compris dans ce processus : le matchmaking, l’analyse, l’évolution et les données des joueurs, le réglage de l’échelle du serveur et le merchandising. Les entreprises disposeront dorénavant des meilleurs outils pour réformer leurs jeux au fur et à mesure.

SuperGaming et PAC-MAN ont été téléchargés des millions de fois sur MaskGun, TowerConquest et Silly Royale. Depuis, SuperGaming exploite SuperPlatform pour ses jeux et partage le service aux autres développeurs depuis 3 ans.

SuperGaming et Google Cloud se connaissent depuis un certain temps. Le premier s’approvisionnait en cloud chez AWS auparavant. Mais depuis quelques années, SuperGaming a préféré Google Cloud en réalisant qu’ils faisaient de grandes économies depuis ce choix selon Roby John. John figure parmi les têtes pensantes de la fondation de SuperGaming.

supergaming

John avoue encore sa satisfaction face à un tel partenariat : «Nous sommes heureux de contribuer avec Google Cloud en cette plateforme. Google Cloud approvisionne déjà 70% de notre clientèle. »

Néanmoins, les développeurs pourront encore exploiter SuperPlatform sur AWS. Cependant, Google Cloud prendra de l’ampleur après la ratification de ce contrat avec SuperGaming.

Bien avant cela, les deux partis avaient déjà échangé pour élaborer le nouveau jeu de bataille Indus sur cloud. « Les réflexions ont été de mise. Car même si les deux partis sont d’accord pour s’associer. Il faut se réunir pour se concerter au niveau de la qualité du partenariat et des objectifs commerciaux. » dit Bikram Singh Bedi, DG de Google Cloud India.

Du côté des concurrents

Les concurrents sont également actifs en solutions LiveOps natives. Ces solutions sont généralement proposées aux développeurs de jeux pour l’exécution en tant que service et la télémétrie en temps réel. Google Cloud se démarque en profitant des hautes compétences de SuperGaming. Bedi ajoute que le partenariat permet de viser en même temps les joueurs et les développeurs.

SuperGaming a pu compter près de 6,8 millions de dollars au cours de l’an dernier. L’industrie regroupe Skycatcher (Texas), Akatsuki Entertainment Technology Fund (Tokyo), 1UpVentures (Kirkland) et Bace Capital en tant qu’investisseurs.

SuperGaming a récemment sorti TowerConquest : Metaverse Edition sur Google Cloud. C’est un jeu web3 non payant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest