Accueil > Cloud computing > Google : non, internet n’est pas gratuit pour les fournisseurs de Cloud
google internet cloud gratuit

Google : non, internet n’est pas gratuit pour les fournisseurs de Cloud

Un rapport commandé par Google à Analysys Mason prouve que les fournisseurs de services Cloud ne profitent pas gratuitement des infrastructures internet, contrairement à ce qu’affirment certains fournisseurs d’accès internet. En réalité, les investissements des géants du Cloud dans les infrastructures internet sont massifs et croissants.

Avec l’adoption de la loi sur la neutralité du net aux Etats-Unis, de nombreux fournisseurs d’accès internet se sont plaints que les fournisseurs de contenu et de services Cloud profiteraient des infrastructures internet gratuitement tandis que les coûts seront en hausse pour les consommateurs.

Toutefois, un rapport commandé par Google auprès de Analysys Mason tend à prouver que cette affirmation est fausse. En réalité, depuis 2014, les fournisseurs de Cloud ont investi au total plus de 300 milliards de dollars dans les infrastructures internet. En moyenne, ceci représente 75 milliards de dollars par an. Le montant annuel moyen des investissements a donc doublé par rapport à la période de 2011 à 2013.

Ces investissements sont donc croissants, même s’ils ne représentent que 10% des investissements effectués par tous les opérateurs télécom du monde combinés. Entre 2011 et 2013, ils n’en représentaient que 5%. Les investissements des fournisseurs Cloud ont augmenté de 20% par an depuis 2012, tandis que les investissements des opérateurs télécom n’ont pas vraiment évolué.

Il n’est pas très surprenant que ces investissements augmentent. En effet, les fournisseurs de services Cloud comme Amazon Web Services doivent répondre à une demande de plus en plus importante des entreprises. De même, les fournisseurs de contenu Cloud comme Facebook doivent prendre en charge de plus en plus de contenu généré par les utilisateurs. Leurs besoins en infrastructures ne cessent donc d’augmenter au fil du temps.

Google : les investissements des fournisseurs Cloud dans les infrastructures internet sont en hausse

google investissements cloud

La grande majorité des investissements des fournisseurs Cloud dans les infrastructures internet sont dirigés vers les infrastructures d’hébergement comme les ” Hyperscale Data Centers “. Ce type d’infrastructure représente 90% du montant des investissements.

Le reste des dépenses est orienté vers les infrastructures réseau nécessaires au transport et à la livraison du contenu Cloud. Ainsi, le rapport prédit qu’on comptera 22 cables uniques détenus en partie par les fournisseurs Cloud d’ici 2020. En 2014, il n’y en avait que deux.

Sur les 300 milliards de dollars investis au cours des quatre dernières années, 78% étaient des investissements directs dans des infrastructures propriétaires détenues par les fournisseurs Cloud. Le reste des dépenses étaient des investissements indirects dans des services tiers tels que des co-locations de Data Centers ou de la capacité sur des infrastructures de fibre.

Sur le total des investissements directs effectués en 2017, environ 57% provenaient de seulement 10 entreprises. Cela montre que seuls les plus grands fournisseurs de Cloud comme Amazon et Dropbox sont en mesure de réaliser des investissements directs. Les autres doivent se contenter de faire appel à des tiers.

Les investissements proviennent principalement d’entreprises américaines, et environ la moitié des infrastructures hyperscale sont basées en Amérique du Nord. Dans la région Asie-Pacifique, les fournisseurs Cloud américains s’en remettent généralement à des Data Centers en colocation. Depuis 2013 toutefois, Google gère des Data Centers à Taiwan et Singapour.

google investissements entreprises cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend