google ordinateur quantique

Google annonce un ordinateur quantique commercial pour 2029

Lors de la conférence I/O 2021, Google a annoncé son premier ordinateur quantique pour 2029. Après IBM, c’est donc au tour de Big G de concrétiser ses ambitions pour le Quantum Computing…

L’informatique quantique est une technologie d’avenir, qui offrira bientôt une puissance de calcul et une précision d’une envergure inédite pour l’informatique. Les chercheurs seront en mesure d’effectuer des calculs extrêmement complexes en un temps record.

Cette technologie va bouleverser de nombreuses industries, dont la santé, l’économie, l’énergie, mais aussi l’intelligence artificielle ou le chiffrement de données. Les géants de la technologie se préparent pour cette révolution.

Lors de la conférence I/O 2021, les développeurs de Google ont annoncé être capables de construire un ordinateur quantique commercial pour 2029. La feuille de route a été dévoilée en live par le CEO de Google, Sundar Pichai.

En parallèle, l’ingénieur IA quantique en chef Erik Lucero a publié les ambitions de la firme dans un billet de blog. Selon lui, Google a pour objectif de «  construire un ordinateur quantique utile et sans erreurs  » d’ici la fin de la décennie.

Google ouvre un premier Data Center quantique en Californie

Un nouveau campus situé à Santa Barbara, en Californie, est entièrement dédié à l’IA et au quantique. Ce campus accueille le premier Data Center quantique de Google, un laboratoire de recherche en matériel, et la première usine de production de processeurs quantiques de l’entreprise.

Comme l’explique Erik Lucero, «  les plus grands défis mondiaux comme le changement climatique et la pandémie demandent un nouveau type d’informatique « .

À ses yeux,  » nous avons besoin de mieux comprendre et de concevoir des molécules pour fabriquer de meilleures batteries, pour créer du fertilisant afin de nourrir le monde sans émissions de carbone, ou pour créer des médicaments mieux ciblés « .

Or, ceci requiert de  » simuler la nature avec précision, et ce n’est pas possible de bien simuler des molécules avec des ordinateurs classiques « . L’informatique quantique va donc permettre de relever ces défis majeurs.

Google est loin d’être le seul géant de la technologie à se lancer dans la course de l’informatique quantique. De son côté, IBM a déjà dévoilé sa feuille de route pour les dix prochaines années et compte installer son premier ordinateur quantique commercial à la Cleveland Clinic dès cette année.

Pin It on Pinterest