ibm ordinateur quantique 1000 qubits

IBM annonce un ordinateur quantique à 1000 Qubits pour 2023

IBM vient de dévoiler sa feuille de route pour l’informatique quantique. D’ici 2023, l’entreprise prévoit la création d’un ordinateur quantique à 1000-qubits alors que l’actuel Hummingbird n’en a que 65…

Plusieurs géants de la technologie sont lancés dans la course de l’informatique quantique. Parmi eux, IBM compte parmi les leaders et vient de le confirmer en dévoilant sa feuille de route lors de l’événement virtuel Quantum Summit.

La roadmap présentée cette semaine commence avec l’ordinateur Hummingbird, intégré plutôt ce mois-ci au réseau IBM Q Network. Cette machine offre une puissance de 65 qubits. Grâce à sa technologie de multiplexing 8:1, elle permet de combiner les signaux de huit Qubits en un seul. Ceci permet de réduire le nombre de câbles et de composants requis pour la lecture des signaux, tout en préservant les performances de la précédente génération Falcon à 27 qubits.

pCloud : l’offre familiale LIFETIME à -75% pour la rentrée !

Par la suite, en 2021, IBM prévoit le lancement du système Eagle doté de 127 qubits. Pour passer le cap des 100 qubits, la firme compte se tourner vers les TSV (through-silicon vias) et le câblage multi-niveaux.

L’évolution suivante aura lieu en 2022, avec le lancement de l’ordinateur Osprey. Cette machine offrira un bond en avant avec 433 qubits. Cette avancée sera permise par des contrôles plus denses et plus efficaces et par une infrastructure cryogénique permettant le scale-up des processeurs sans sacrifier les performances des qubits.

Enfin, en 2023, IBM prévoit de passer la barre des 1000 Qubits avec le Condor. Cette machine devrait aussi marquer l’implémentation de la correction d’erreur, tout en permettant d’atteindre enfin l’Avantage Quantique : résoudre des problèmes plus efficacement sur un ordinateur quantique que sur les meilleurs superordinateurs du monde.

Il s’agit là de l’objectif visé par tous les acteurs de l’industrie de l’informatique quantique. Pour cause, l’Avantage Quantique permettra enfin l’application concrète de cette technologie révolutionnaire…

IBM veut connecter des ordinateurs quantiques à 1 million de Qubits pour changer le monde

ibm feuille route quantique

Les Qubits sont les éléments essentiels aux ordinateurs quantiques pour le stockage de données et le traitement. Dans un futur encore plus lointain, IBM prévoit de créer des systèmes offrant plus d’un million de Qubits.

Avoir plus de Qubits ne garantit pas de meilleures performances, mais il s’agit d’une étape indispensable. Pour rappel, alors que les bits des ordinateurs traditionnels sont binaires, avec un seul 1 ou un seul 0, les Qubits contiennent une combinaison de 1 et de 0.

Cependant, plusieurs obstacles restent à surmonter. L’un des plus grands problèmes de l’informatique quantique à l’heure actuelle est la fragilité de l’état quantique. Pour garder les processeurs quantiques à une température suffisamment froide, IBM et la plupart des autres acteurs du marché utilisent des réfrigérateurs à dilution.

Toutefois, ces réfrigérateurs ne seront plus en mesure de refroidir efficacement les processeurs à 1000 Qubits. C’est pourquoi IBM a aussi dévoilé un  » super-frigo  » portant le nom de code  » Goldeneye « , de 10 pieds de haut et 6 pieds de large. Ce gigantesque réfrigérateur à dilution est pensé pour un système à un million de qubits…

A terme, le but ultime de Big Blue est d’interconnecter des réfrigérateurs contenant chacun un million de Qubits, à la manière dont l’intranet relie des processeurs de superodinateurs. L’objectif sera de créer un ordinateur quantique massivement parallèle, capable de changer le monde