sam altman chatgpt nul

« GPT-4 est nul ! » : le CEO d’OpenAI promet un bond en avant pour GPT-5

-4 est nul, et c'est qui le dit. Le CEO d' a exprimé sa lassitude vis-à-vis de cette IA lors d'une interview avec Lex Fridman… mais affirme que la prochaine version sera largement plus puissante ! Un indice sur le lancement imminent de GPT-5 ?

Vous trouvez que ChatGPT est décevant, trop paresseux, surcôté ? Vous n'êtes pas le seul : le CEO d'OpenAI, Sam Altman, partage votre avis.

Lors d'une interview accordée à Lex Fridman, il a déclaré que son modèle de dernière génération, GPT-4 « est un peu nul ».

Selon ses propres dires, « je pense que c'est notre boulot de vivre quelques années dans le futur et de se rappeler que les outils que nous avons actuellement sont un peu nuls, en les regardant avec le recul, et c'est comme ça que nous nous assurons que le futur est meilleur ».

La prochaine version va vous faire oublier GPT-4

Le podcaster Lex Fridman a été surpris par ces propos, car il venait tout juste de faire l'éloge de GPT-4. Toutefois, il s'agissait d'une façon pour Sam Altman de partager son enthousiasme pour la prochaine version de GPT.

On ignore s'il s'agira de GPT-5, mais le CEO d'OpenAI affirme qu'il sera lancé dans le courant de cette année ou de l'année prochaine.

Et par rapport à GPT-4, l'augmentation de performances devrait être comparable à celle de GPT-4 comparé à GPT-3.

Il explique ainsi : « je ne veux pas minimiser l'accomplissement qu'est GPT-4, mais je ne veux pas l'exagérer non plus ». Il pense « que nous sommes sur une courbe exponentielle, nous regarderons relativement bientôt GPT-4 comme nous regardons GPT-3 maintenant ».

Sam Altman lassé par la hype sur l'IA ?

Comme beaucoup de personnes, Altman semble lassé par la hype autour de l'IA. Les chercheurs et magnats de l'industrie vantent sans cesse le potentiel révolutionnaire de cette technologie, et les médias agitent le spectre du grand remplacement du travail.

Pourtant, nous n'avons pour l'instant pas constaté d'impact considérable sur nos vies. Ainsi, Altman décrit GPT-4 comme une « lueur de quelque chose d'incroyable », mais estime que son meilleur cas d'usage reste un partenaire de brainstorming.

Selon lui, est rarement utile face aux problèmes compliqués à plusieurs étapes. Le plus souvent, il n'est pas à la hauteur.

Vers un lancement de GPT-5 en 2024 ?

On peut donc en déduire que la prochaine version sera beaucoup plus à l'aise avec ce type de défis. Rappelons en effet que Sam Altman sait quelles IA sont développées dans les coulisses d'OpenAI et les teste au quotidien.

Il a donc une génération d'avance sur le grand public dans le domaine de l'IA. En novembre 2023, une nouvelle IA surpuissante avait d'ailleurs déclenché une crise en interne.

Le conseil d'administration d'OpenAI estimait qu'elle était trop dangereuse pour être libérée, et Altman avait même été renvoyé de son poste avant d'être réintégré quelques jours plus tard suite aux protestations des employés.

Il faudra sans doute patienter quelques mois pour découvrir cette nouvelle version beaucoup plus avancée que GPT-4. S'agira-t-il de GPT-5, GPT-4.5, ou GPT-4.5 Turbo ? On l'ignore pour le moment…

Et vous, trouvez-vous que GPT-4 est si nul que cela ? Qu'attendez-vous de la prochaine génération d'IA ? Exprimez-vous en commentaire !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *