Les hackers russes s'attaquent aux aéroports : la France bientôt frappée ?

Les hackers russes s’attaquent aux aéroports : la France bientôt frappée ?

Aux États-Unis, les sites Web de plus d’une douzaine d’aéroports ont été frappés par une cyberattaque revendiquée par des hackers pro-russes. Une agression similaire aurait également touché l’Allemagne. La France est-elle également dans le collimateur des pirates ? 

Hackers russes : les aéroports visés par une attaque DoS

Lundi, vers 3 heures du matin aux États-Unis (heure ET), l’autorité portuaire de New York a signalé la violation du site Web de LaGuardia. La CISA (Cybersecurity and Infrastructure Security Agency) en a été informée. 

Plus tard, les sites Web de l’aéroport international Des Moines (DSM) dans l’Iowa, de l’aéroport international de Los Angeles (LAX) et de l’aéroport international O’Hare de Chicago (ORD) ont été attaqués. L’aéroport international de Denver (DEN) a également signalé la compromission de son site web à partir de 11 heures. 

Tous ont subi une cyberattaque par déni de service (DoS). L’agression a été conçue pour perturber les systèmes utilisés par les gens pour vérifier les horaires de vol et d’autres informations. Les responsables rassurent que les opérations aéroportuaires n’ont pas été affectées par la violation

Les attaques n’ont pas affecté le contrôle du trafic aérien, les communications et la coordination internes des compagnies aériennes ou la sécurité des transports. Les attaques ont mis les sites Web hors service, mais seulement pendant un court laps de temps. Pour LAX par exemple, le site a de nouveau été opérationnel à 13 heures.

Cyberattaque des aéroports : la France est-elle visée ?

Les experts en cybersécurité et les médias américains attribuent cette attaque à Killnet, un groupe de hacktivistes russes. Toutefois, les informations indiqueraient que le gang n’est pas directement parrainé par des membres du gouvernement. 

Dans ses campagnes, Killnet favorise les attaques par déni de service distribué (DDoS). Celles-ci consistent à inonder les serveurs informatiques de trafic pour les rendre non fonctionnels.

Cette série d’agressions ferait suite à d’autres cyberattaques lancées par le groupe la semaine dernière. Les premières analyses évoquent des attaques ciblant ceux qui se dressent contre la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine. 

En raison des nombreuses sanctions de l’UE contre la Russie, beaucoup se demandent si ces hacktivistes prévoient des attaques contre les pays européens, dont la France. Les médias ont en tout cas rapporté une attaque similaire ciblant les réseaux de communication des systèmes ferroviaires allemands.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest