ia mit covid déconfinement

L’IA du MIT prédit une explosion du COVID-19 lors du déconfinement

Un déconfinement trop hâtif pourrait provoquer une ” explosion exponentielle ” du nombre de cas de COVID-19. C’est ce que prédit un modèle de Machine Learning développé par le MIT…

Le confinement est nécessaire pour lutter contre le COVID-19, mais représente aussi un véritable fléau pour l’économie. C’est la raison pour laquelle la plupart des pays souhaitent amorcer le ” déconfinement “ le plus rapidement possible afin d’éviter une crise catastrophique.

Aux États-Unis, par exemple, Donald Trump déclare d’ores et déjà qu’il est temps de ” redémarrer ” le pays et autorise les gouverneurs des différents États à lever le confinement avant le 1er mai. De même, bien que très touché par le virus, l’Iran a été forcé de renoncer au confinement pour éviter la faillite.

En France, le déconfinement est pour l’instant prévu pour le 11 mai 2020. Cependant, si l’on se fie à l’intelligence artificielle, cette décision pourrait avoir des conséquences désastreuses…



En se basant sur les données disponibles publiquement, les équations épidémiologiques et le Machine Learning, le MIT a développé un nouveau modèle permettant de prédire la propagation du coronavirus.

Contrairement à d’autres modèles prédictifs, celui-ci combine les données disponibles sur le COVID-19 avec une estimation du nombre de personnes infectées basée sur un réseau de neurones. Ceci lui permet de prédire de façon plus efficace l’effet de la distanciation sociale et de mesures d’isolement, et donc l’impact de la levée de ces mesures.

L’IA du MIT est plus fiable que les autres modèles prédictifs

Ce modèle se révèle efficace pour déterminer la propagation du virus jusqu’au 1er avril 2020 à partir des données collectées de janvier à mars 2020. On peut donc penser que ses prédictions pour le futur à partir des données actuelles seront également fiables.


Or, selon ce modèle de Machine Learning, un relâchement du confinement ou un déconfinement dans l’immédiat ou dans un futur proche entraînerait ” une explosion exponentielle ” du nombre de cas de COVID-19

Toujours d’après ses prédictions, le ” plateau ” d’infection du COVID-19 commencer à descendre en Italie et aux États-Unis la semaine prochaine. C’est une bonne nouvelle, mais il serait extrêmement inopportun de décider de relâcher les mesures immédiatement.

L’étude conclut en effet que ” le relâchement des mesures de quarantaine trop tôt aurait des conséquences bien plus catastrophiques ” que la deuxième vague survenue à Singapour selon George Barbastathis, professeur au MIT et développeur du modèle…