L’IA révèle à quoi ressemble la plus belle personne de chaque pays

L’IA révèle à quoi ressemble la plus belle personne de chaque pays

Comme l'IA générative gagne de plus en plus de notoriété, nombreux sont ceux qui se laissent tentés par l'exploration des logiciels d'intelligence artificielle. Leur objectif serait alors de découvrir l'étendue de leurs capacités.

Tôt cette semaine, nous avons nous-même réalisé quelques tests pour voir à quoi ressemblerait la plus belle personne de chaque pays si l'IA s'occupait de la génération de l'image. Nous nous sommes inspirés de ce qu'a fait un jeune passionné de numérique sous le pseudo @jjonnyynnojj sur Tik Tok. ce dernier a utilisé l'IA pour imaginer à quoi ressembleraient les pays s'ils étaient des personnes réelles.

« Si les pays étaient des personnes »

Dans le cadre de son projet intitulé “If countries were people” (si les pays étaient des personnes), le tiktokeur s'est tourné vers des systèmes de génération d'images comme que Midjourney. Ces logiciels permettent en effet à quiconque le souhaite, de créer des images à partir d'une simple description textuelle. Dans ce cas précis, il a indiqué les pays qu'il voulait mettre en valeur et éventuellement des caractéristiques physiques.

Comment créer des images réalistes avec ?

Les portraits obtenus sont incroyablement réalistes, bien que certains d'entre eux renvoient à des stéréotypes. Par exemple, l'IA a représenté le Vietnam par une jeune femme portant une tenue militaire américaine avec des traces de sang sur le visage. Le Pérou de son côté, est illustré par un Indien vêtu de manière traditionnelle. Quant à Madagascar, il est caractérisé par… un lémurien. Cela montre que l'IA est influencée par les recherches liées à cette espèce endémique. Mais aussi par le film d'animation très populaire de DreamWorks.

À quoi ressemblerait la plus belle personne de chaque pays dans ce cas d'après l'IA ?

Bien que les développeurs de ces technologies s'efforcent de prévenir les amalgames, cet aspect nécessite encore beaucoup de travail. Le traitement des informations dans les multiples bases de données devra faire l'objet d'une analyse plus approfondie. Cela afin d'obtenir une représentation plus équitable de la réalité.

Le toktokeur a cependant publié une vidéo sur son compte. Quelque temps après, la vidéo n'était plus disponible. Elle a suscité beaucoup d'attention sur les réseaux sociaux. La presse et les médias ont vite relayé le contenu.

De notre côté, voici les résultats qu'on a obtenus après avoir demandé à l'IA générative d'imaginer la plus belle personne de chaque pays.

IA plus belle personne

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

4 commentaires

4 Commentaires

  1. Jean-Paul Miniscloux

    Comme on l’apprend en cours de philosophe, normalement, la beauté est la notion la plus subjective qui soit et n’a absolument rien d’objective. Dire qu’un personne est plus belle ou moins belle qu’une autre relève d’un non sens total. Alors faire représenter par une IA la plus belle personne de chaque pays ne correspond à rien. L’IA a reprit des critère de « beauté » qui corresponde à un standard donc à des critères objectifs en total contradiction avec la notion de beauté. Enfin, et surtout, cela ne se limite qu’à une « certaine beauté physique académique » et rien d’autre. La beauté est tout autre. Encore une fois, l’utilisation de l’IA à ces fins est un non sens total. Pauvre monde, voilà que l’IA se met à décider de ce qui est beau de ce qui ne l’est pas. On tombe dans la plus complète irrationalité, dans le grotesque, dans la manipulation des esprits.

  2. Sauf que l IA ne fait que reproduire nos présupposés culturels en la matière , je comprend pas qu’on baigne le bon peuple avec ces idioties

  3. L’IA devrait rester anecdotique. Si les médias s’en emparent c’est du fait de la fascination qu’elle exerce. Comme cela plaît, les gouvernants n’hésiteront plus à l’utiliser comme ils le font pour les machines et autres robots.On ne peut toutefois nier la beauté de ces femmes même si celle-ci est subjective et répond à des stéréotypes

  4. Moi je n’ai jamais utilisé l’intelligence artificielle pour écrire ou quoi que ce soit. L’intelligence artificielle ça me fait penser à cœur artificiel, ou bras artificiel. Moi j’ai un cerveau qui fonctionne bien, j’ai une intelligence qui est ce qu’elle est, je n’ai pas besoin d’une prothèse d’intelligence. Durant toutes mes années de vie je me suis cultivé, j’ai voyagé, j’ai vu, j’ai lu, j’ai dessiné, j’ai peint, j’ai fait de la musique, j’ai appris, j’ai expérimenté. Je n’ai pas besoin d’augmenter artificiellement mon intelligence pour quoi, pour devenir un surhomme? Non, je me sens bien comme je suis, je n’ai pas envie d’être de façon artificielle une personne que je ne suis pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *