ibm turbonomic

IBM acquiert Turbonomic pour 2 milliards $ et s’empare de ses outils de gestion Cloud

Le 29 avril 2021, IBM a réalisé une acquisition majeure : celle de Turbonomic. Celle-ci lui permettrait de fournir des services ayant un rapport à l’IA aux autres entreprises. Notons que ces prestations leur seront d’une grande aide notamment dans la gestion de leurs charges de travail ainsi que la gestion de leurs réseaux.

Pourquoi IBM a-t-il misé sur Turbonomic ?

Turbonomic est un fournisseur d’outils informatiques. Ces derniers sont sollicités pour leur capacité à gérer les Kubernetes, les performances de réseau, mais aussi des applications. Cela s’inscrit dans sa stratégie de développement qui se veut mettre l’accent sur l’intégration de l’IA au niveau des opérations informatiques.

Bien sûr, les clauses financières de l’accord sont restées secrètes. Toutefois, une étude de PitchBook estime la valeur de Turbonomic à 963 millions de dollars. Ces chiffres datent de septembre 2019, lors du dernier cycle de financement de celui-ci. Aussi, un rapport publié par Reuters le jour-même a évalué la transaction entre 1,5 et 2 milliards de dollars, un chiffre correct selon une source.

Le duo Instana – Turbonomic dans la stratégie IBM

Chez Turbonomic, les placeurs de capitaux sont composés de Cisco, Bain, General Atlantic, Highland Capital Partners et enfin, Red Hat qui fait, désormais aussi partie du groupe IBM. La coalition entre ces deux structures a permis de déployer une gamme de matériels basés sur le cloud. Ceux-là sont destinés aux cas d’utilisation des télécommunications, des entreprises et des périphéries.

Ces derniers temps, IBM s’est montré agressif en ce qui concerne ces domaines. N’oublions pas qu’en novembre dernier, celui-ci a acquis Instana, une société de gestion qui lui a permis d’intégrer la gestion des performances des apps à l’intérieur de son stable. Cet outil va être intégré à la technologie Turbonomic qui s’avère particulièrement utile dans les architectures de cloud hybride.