IBM

IBM : en arrêt maladie depuis 15 ans, il demande une augmentation

Un employé d’IBM en Grande-Bretagne est en arrêt maladie depuis 15 ans et rémunéré 5 000 euros par mois. Il a décidé de poursuivre son employeur en justice pour obtenir une augmentation de salaire.

Malgré une absence de travail pendant 15 ans, un employé d’IBM continue à recevoir un salaire mensuel de plus de 5000 euros. Pourtant, il a récemment réclamé une augmentation de salaire, mais sa demande a été rejetée par la justice, selon The Telegraph.

Le combat d’Ian Clifford : discrimination, maladie et espoir chez IBM

En 2008, en raison de problèmes de santé mentale, Ian Clifford, âgé de 50 ans, quitte son poste chez IBM. IBM est une entreprise mondiale de renom dans le domaine de l’informatique, notamment en informatique quantique. Par la suite, en 2012, on lui diagnostique une leucémie de stade 4. Par conséquent, il a déposé une demande devant un tribunal de Reading, à l’ouest de Londres, dans le but d’obtenir une compensation pour « discrimination fondée sur le handicap ». Toutefois, malgré sa présence continue dans l’entreprise, il regrette de n’avoir obtenu aucune augmentation depuis 2013. Paradoxalement, la multinationale américaine spécialisée dans le secteur informatique lui a accordé un plan spécifique. Ce plan lui permet de toucher 75 % de son salaire jusqu’à la retraite, à condition qu’il y parvienne.

Payer les études de son fils et protéger financièrement sa famille avant de mourir

Ian Clifford cherche à financer les études de son fils et à assurer la sécurité financière de sa famille avant sa mort. Il a bénéficié d’une politique exceptionnelle de la part d’IBM au Royaume-Uni. Cette politique lui a permis de recevoir plus de 5 000 euros par mois, soit environ 54 000 livres par an, jusqu’à l’âge de 65 ans. Malgré cela, sa demande en justice a été jugée infondée par la cour en mars. La cour souligne les avantages dont il bénéficie toujours de la part d’IBM, qualifiés de « traitement favorable ».

Dans ses premières déclarations publiques sur cette affaire, Ian Clifford explique qu’il a engagé cette action en justice. Son objectif était d’assurer la sécurité financière de sa famille. Il souligne que le salaire perçu peut sembler généreux, mais rappelle qu’il s’agit d’un montant brut. De plus, il insiste sur le fait qu’il doit financer les études universitaires de son fils. Ces frais peuvent atteindre près de 10 000 euros par an en Angleterre. Cependant, il exprime ses inquiétudes quant à l’avenir, déclarant qu’il a peu de chances de vivre jusqu’à l’âge de 65 ans.

Cette affaire met en évidence les enjeux financiers auxquels fait face Ian Clifford. Il lutte pour assurer la stabilité financière de sa famille malgré des défis de santé importants.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *