Accueil > Business > Santé > IBM découvre pourquoi les traitements contre le cancer échoue grâce au Big Data
ibm cancer recherche

IBM découvre pourquoi les traitements contre le cancer échoue grâce au Big Data

Grâce au Big Data, IBM vient peut-être de découvrir pourquoi les traitements ciblés contre le cancer échouent souvent. Cette découverte pourrait amener à combattre la maladie différemment et plus efficacement…

Depuis 2016, IBM et le Broad Institute utilisent la technologie pour tenter de découvrir ce que la génétique peut révéler sur la façon dont le cancer évolue et peut être traité. Le 10 septembre 2019, dans la revue Nature Medicine, les deux organisations révèlent une première découverte qui pourrait faire avancer la recherche et la lutte contre le cancer.

En utilisant des algorithmes de Data Mining, les chercheurs ont été capables de détecter des mutations génétiques dans les échantillons de sang de patients atteints de maladies gastrointestinales telles que le cancer de l’estomac, du colon, du foie ou du pancréas.

En analysant ces échantillons, les scientifiques ont découvert des altérations génétiques directement liées à l’abstinence de médicaments dans près de 80% des cas. Or, ces altérations ne semblent pas apparaître dans les biopsies de tissus standards.

IBM résout deux grands mystères de la lutte contre le cancer grâce au Big Data

ibm génétique cancer

Cette découverte pourrait permettre de résoudre les deux principaux mystères autour du traitement du cancer. Tout d’abord, elle pourrait permettre de comprendre pourquoi les thérapies échouent.

Pendant l’expérience, presque chaque patient a développé plusieurs formes de résistance aux médicaments. Ceci pourrait expliquer pourquoi les thérapies ciblées échouent bien souvent. Par conséquent, les cliniciens pourraient modifier la façon dont ils traitent les cancers métastatiques.

Par ailleurs, cette expérience montre qu’un échantillon sanguin analysé grâce au Big Data peut en révéler davantage qu’une biopsie standard de tissus. En analysant les patterns dans les données de ces échantillons, les chercheurs ont pu profiter d’un aperçu plus clair de la génétique des tumeurs et comprendre pourquoi elles peuvent provoquer une résistance aux médicaments à l’échelle moléculaire.

Ainsi, cette recherche pourrait mener à une nouvelle combinaison efficace de thérapies pour les cancers qui ont développé une résistance. De plus, elle pourrait conduire à remplacer les procédures invasives par des biopsies sanguines plus rapides et plus simples. Une fois encore, le Big Data se révèle particulièrement utile pour le secteur de la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend