IBM rachète Randori, une startup américaine en cybersécurité

IBM rachète Randori, une startup américaine en cybersécurité

Dans le cadre de la conférence RSA dédiée à la cybersécurité, IBM évoque son intention de racheter Randori, une startup américaine en cybersécurité. Très vite, Big Blue annonce l’accord d’acquisition sans en livrer les détails financiers.

Garder une longueur d’avance sur les menaces 

Randori est une jeune entreprise en cybersécurité située à Boston. Les solutions de la startup fondée en 2018 sont principalement axées sur les tests d’intrusion, la gestion des surfaces d’attaque, les renseignements sur les menaces, la gestion des vulnérabilités et la gestion des risques.

IBM prévoit d’intégrer le logiciel ASM (gestion de surface d’attaque) de Randori à son logiciel Security QRadar (XDR). L’idée est de fournir à ses clients un outil pour gérer leur posture de sécurité. Ceci, en leur permettant d’examiner leur défense du point de vue d’un acteur malveillant pour mieux identifier les vulnérabilités.

Brian Hazzard, cofondateur et PDG de Randori déclare  : « Pour garder une longueur d’avance sur les menaces d’aujourd’hui, vous devez savoir ce qui est exposé et comment les attaquants perçoivent votre environnement ». 

La quatrième acquisition de l’année pour IBM

Les analystes d’Enterprise Strategy Group (ESG), une société qui offre des services d’intelligence de marché, d’analyse et de conseil, a mené une étude sur les surfaces d’attaque. Les conclusions révèlent que les surfaces d’attaque des organisations ont augmenté de 67% au cours des deux dernières années

En cause, la migration vers le cloud mais aussi l’adoption massive des services tiers et de l’Internet des objets (IoT). Face à ce constat, IBM veut développer ses capacités de sécurité cloud. L’acquisition des sociétés de cybersécurité fait partie de ses stratégies.

Avec Randori, IBM en est à sa quatrième acquisition de 2022. Ces rachats entrent aussi dans le cadre de la conquête du marché du cloud encore largement dominé par Amazon, Microsoft et Google. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest