ITW-Hugo Scott

Ils font du SEO | Hugo Scott (Audit SEO)

Dans le cadre de notre dossier « Ils font du SEO », Hugo Scott (Auditeur en SEO) a accepté de faire un point sur l’année écoulée et sur les grands enjeux du secteur du SEO.

LeBigData.fr : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Hugo Scott : J’ai commencé à m’intéresser à l’internet vers 1998, en jouant avec l’animation et la programmation Macromedia Flash et en créant mes premiers sites web. Il y a environ 8 ans, en développant un projet de plateforme SEO destinée aux personnes disposant d’un budget limité, j’ai réalisé qu’il y avait beaucoup de personnes spécialisées dans le SEO sémantique, le netlinking, le marketing sur les réseaux sociaux, et j’en passe, mais relativement peu de personnes venant du côté technique, des SEO qui savent coder. J’ai décidé alors de me spécialiser, en freelance, dans les audits techniques SEO et de travailler avec des entreprises, des indépendants et des agences dans le cadre de stratégies SEO plus larges de leurs clients. Je suis également traducteur professionnel depuis de nombreuses années, avec une expérience particulière dans la localisation de sites web et de logiciels.

Quels sont les nouveaux enjeux du SEO en 2023 selon vous ?

Toujours de se démarquer par rapport à ses concurrents, ce qui se fait de plus en plus par le E-E-A-T (experience, expertise, authority & trust). De mon point de vue de spécialiste SEO technique, je pense que l’aspect à privilégier est la définition très claire des entités (autrement dit, qui vous êtes en tant que personne et société, quels sont vos produits et services, etc.) dans un format compréhensible par des machines, les moteurs de recherche.

Quels sont les pièges à éviter en matière de référencement naturel ? Selon vous, quels défis sont les plus récurrents dans le secteur du SEO en France ? 

En ce qui concerne le côté technique, je dirai qu’il faut éviter tout ce qui pourrait prêter à confusion. Votre site web doit facile à analyser, avec une structure (qui passe par les URLs, les données structurées, les entités, la section blog, etc.) qui est un reflet transparent de votre vision de vous-même et votre activité.

Quels sont vos conseils à destination des nouveaux médias ?

À vrai dire, je n’en ai pas trop — il faut tout tester ! Cependant avant foncer vers le dernier média à la mode il est essentiel de s’assurer que votre contenu reste facilement accessible et que les données structurées sont présentes et complètes, ce qui n’est parfois pas le cas, par exemple, avec des plateformes qui permettent de mettre un site en ligne en 5 minutes.

Comment s’adapter aux mises à jour des moteurs de recherche comme Google sur le plan du SEO ?

Les mises à jour sont, par leur nature, imprévisibles, mais elles ne posent pas de problème si votre site est rapide et transparent, votre contenu est utile pour l’utilisateur et en quantité adaptée et, surtout, si vous montrez votre expérience et expertise et autorité. Bref, pour être à l’abri, faire du SEO pérenne plutôt que les hacks de génie !

 

Quels outils permettent de suivre et d’analyser les résultats du SEO ? Comment mesurer le retour sur investissement ? 

Ce n’est pas trop mon rayon, car mon intervention s’inscrit en général dans un projet global mené par agence, mais en dehors des outils tels que Search Console, SEMrush, Ahrefs je pense que le simple fait de définir soigneusement quelques KPIs et suivre les conversions donne une idée directe de la rentabilité d’une campagne.

Que pourrait-être l’impact de l’intelligence artificielle ainsi que les nouvelles technologies sur l’avenir du SEO ?

Le grand bond en avant que nous avons vu récemment dans la qualité des réponses des AI est super-intéressant et nous allons voir vers quoi on va. Je pense que dans le SEO cela sera efficace comme outil d’analyse et de suggestion d’avenues d’exploration. Ceci dit, il ne faut pas perdre de vue que l’enjeu SEO est de se démarquer des autres et je suis loin d’être convaincu que le contenu généré par AI apporterait une vraie valeur ajoutée.

Quels conseils pour les personnes souhaitant commencer une carrière dans le référencement naturel ?

Lisez tout ce que vous pouvez — il y a tellement d’informations disponibles gratuitement sur le web. Et qu’il n’y a pas de « quick fixes » qui tiennent dans la durée. Il ne faut pas risquer de nuire au business d’un client — qui est parfois 100 % en ligne — avec l’utilisation des méthodes malins. Le SEO qui marche vraiment et résiste aux changements d’humeur des moteurs de recherche est un travail de longue haleine !

 

Propos recueillis par Mathilde Flory.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *