Quand les iMessages ne sont pas privés et impliqués dans une affaire de trafic de drogue

En un sens, le service iMessage d’Apple est l’un des plus sûrs du marché. Il fournit un cryptage de bout en bout pour vos messages, ce qui signifie que personne en dehors de l’expéditeur ou du destinataire ne peut déverrouiller le texte. Mais les messages sauvegardés, basculés dans le iCloud, peuvent être déverrouillés par Apple, comme dans le cas de cette affaire de trafic de stupéfiants à Washington D.C.

Des messages sauvegardés téléchargeables

Si les sauvegardes iMessage sont activées sur votre téléphone, tous vos textes sont téléchargés sur iCloud. Apple a en effet fait le choix de permettre aux utilisateurs de télécharger des messages lorsqu’ils changent d’iPhone plutôt que d’appliquer le chiffrement sur ces sauvegardes. Comme détaillé dans un rapport récent des chercheurs de l’Université Johns Hopkins, lorsque ces sauvegardes sont activées, Apple peut déverrouiller des iMessages pour le gouvernement, si des enquêteurs en font la demande avec un mandat valide.

Les autorités américaines mènent actuellement une enquête sur une bande de trafiquants de drogue présumés opérant sur le Dark Web. Ces trafiquants opèreraient en Virginie et expédient des opioïdes autour de Washington D.C. Un mandat de perquisition aurait été délivré à Apple sommé de fournir les iMessages échangés entre les membres dudit groupe. Le document détaille une enquête lancée en 2020.

Une production de drogue révélée

Après la perquisition des comptes iCloud, des dizaines d’iMessages révélés détaillent la fabrication de fentanyl et de carfentanil, Ce sont des opioïdes qui seraient 5000 fois plus puissants que l’héroïne. Une recherche sur le téléphone de l’informateur avait déjà révélé des achats de fentanyl sur le Dark Web, y compris l’AlphaBay, désormais fermé. C’était autrefois le plus grand de tous les marchés de drogue. 

Les iMessages auraient également révélé des images de ce qui semble être du fentanyl ainsi que des listes d’ingrédients. Les suspects ont été arrêtés au début du mois de février. Comme ils n’ont rien avoué, ils restent innocents jusqu’à ce que leur culpabilité soit établie.

Apple et sa position sur les sauvegardes iCloud

Apple a longtemps tenu sa position sur les sauvegardes iCloud. Il s’est concentré sur la convivialité plutôt que sur une totale sécurité. En effet, si un utilisateur qui change d’iPhone souhaite retrouver ses anciens iMessages, il peut très bien les récupérer. Le tout est de demander à Apple de les stocker sur iCloud depuis lequel Apple les envoie vers le nouvel appareil. Il en va de même pour d’autres applications de messagerie comme WhatsApp qui propose également des sauvegardes.

L’année dernière, un rapport de Reuters suggérait qu’Apple prévoyait de chiffrer entièrement les comptes iCloud, de sorte que les utilisateurs soient les seuls à avoir la clé. Mais le projet a été abandonné. Comme indiqué précédemment dans Forbes, il est possible d’envoyer des iMessages à iCloud en les activant dans les paramètres. Mais  Apple peut toujours déchiffrer les textes si la sauvegarde iCloud est activée.