incendie OVH

L’incendie chez OVH « s’étend » vers les sites web célèbres du monde entier

Ce n’était qu’une question de temps avant que l’incendie dans le data center OVH en Europe entraîne la fermeture de milliers de sites dont les célèbres WP Rocket et Imagify.

Mise à jour du 16/03/2021

Le data center OVH en France a été la proie des flammes aujourd’hui, rendant hors service des milliers de sites d’entreprises et d’extensions populaires comme WP Rocket et Imagify. De nombreuses entreprises ont de ce fait annoncé des mises à jour à leurs clients via les réseaux sociaux.

Les principaux data centers OVH ont été touchés par l’incendie

La flamme a ravagé l’intégralité du SBG2, l’une des infrastructures principales du cloud OVH à Strasbourg. Même si certaines zones ont été sécurisées, à savoir le SBG3 et le SBG4, l’incendie a tout de même touché une partie du SBG1, provoquant l’arrêt total du service OVH. Personne n’a été blessé dans l’incendie, mais les quatre data centers du site seront fermés pour le moment d’après l’annonce du géant français en cloud computing.

Après cet événement désastreux, la société a rapidement publié une annonce sur sa page de support des serveurs en nuage pour informer ses clients sur les dispositions à prendre : «Le site entier a été isolé, ce qui affecte le fonctionnement de tous nos services sur SBG1, SBG2, SBG3 et SBG4. Si votre production se trouve à Strasbourg, nous vous recommandons d’activer votre plan de reprise d’activité. Toutes nos équipes sont entièrement mobilisées ainsi que les pompiers. »

La société a précisé que les data center SBG1, SBG3, SBG4 ne seront pas redémarrés aujourd’hui. En attendant, elle tiendra ses clients informés des causes et des conséquences de l’incendie.

WP Rocket et Imagify comptent parmi les victimes directes de l’incident

Le plugin populaire WordPress WP Rocket a annoncé sur Twitter que son site web était en panne suite à l’incendie chez OVH. Cependant, si la page officielle est bien hors service, l’application sur le CMS fonctionne toujours. Le studio de développement a confirmé que les utilisateurs peuvent continuer à profiter de leur extension.

https://twitter.com/wp_rocket/status/1369583053018959873?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1369583053018959873%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.searchenginejournal.com%2Fovh-data-center-fire-darkens-thousands-of-sites-worldwide%2F398485%2F

En même temps que celui de WP Rocket, le site d’Imagify a également connu un temps d’arrêt après cette catastrophe. Pour le moment, le célèbre plugin de traitement d’image, qui compte plus de 400 000 utilisateurs, n’a pas encore déclaré d’impact majeur sur l’utilisation de son extension sur WordPress.

« Notre hébergeur OVH a été confronté à un incident majeur il y a quelques heures : un incendie a été déclaré dans l’un de ses centres de données. Malheureusement, nos serveurs Imagify ont été détruits lors de cet incident. Nous travaillons actuellement sur une solution et nous vous tiendrons informés. » a déclaré le studio sur Twitter.

La cause plausible de l’incendie

OVH n’a pas encore eu toutes les réponses concernant la cause exacte de l’incendie qui a détruit ses data centers. Cependant, le PDG et fondateur du géant français, Octave Klaba, a évoqué qu’une unité d’alimentation sans coupure (UPS) pourrait en être la cause. En effet, d’après l’explication de Klaba, lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux, les images prises par les caméras thermiques montraient deux unités UPS en feu, à savoir l’UPS 7 et l’UPS 8 du bâtiment SBG2.

Cette observation est significative, car l’UPS 7 avait été remise en état par un agent de maintenance le jour même. Klaba a affirmé que le fournisseur de l’UPS est intervenu le même jour et a modifié plusieurs pièces de l’UPS 7, puis a remis l’unité en marche. À ce stade, tout paraissait parfait et le système de rechange était opérationnel avant que les flammes ne se déclarent.

D’après la déclaration du fondateur, il serait possible d’avoir une image plus claire des évènements dans les prochains jours, grâce aux 300 caméras que la société possède à Strasbourg et aux extraits sur les vidéos surveillances. De ce fait, toutes les réponses sur la façon dont l’incendie s’est déclenché seront exposées très prochainement.

OVH : sur un projet de reconstruction et de rénovation des infrastructures

L’incendie s’est déclaré dans le bâtiment SBG2 d’OVH. Malgré l’intervention des pompiers, le feu était délicat, le bâtiment et ses ressources ont été totalement détruits. Par ailleurs, le fondateur d’OVH a expliqué que SBG2 était un centre d’ancienne génération construit en 2011 et que l’entreprise s’efforce de remplacer les anciennes infrastructures par des technologies plus récentes.

En revanche, l’infrastructure SBG3 est une nouvelle génération de data center, il n’a pas été impacté du tout, car sa conception est totalement différente. SBG3 a été construit avec une technologie plus récente que la société a déjà déployé dans ses autres sites.

Actuellement, la société s’emploie à nettoyer les locaux et à reconstruire le data center avec ses fournisseurs, en ajoutant des ressources supplémentaires. OVH s’est procuré 2 000 serveurs vendredi et 1 000 unités supplémentaires devraient arriver dans les prochains jours, selon Klaba.

La société prévoit d’augmenter la capacité de son site de production en déployant environ 2 500 serveurs chaque semaine. Cette démarche permettra ainsi de dépasser les 10 000 serveurs dans son nouveau data center pour le mois prochain.