Infrastructures, les besoins matériels du Big Data

Le Big Data correspond à un flot d’informations représentant plusieurs Giga-octets voire Téraoctets de données. En matière de stockage et de mise à disposition de l’information, le transfert des données est un élément crucial pour une entreprise. En effet, seul un réseau informatique solide peut permettre la sauvegarde et la préservation de l’intégrité de vos données.

Les composantes essentielles d’une infrastructure big data

Une infrastructure big data s’appuie sur quatre composantes essentielles qui permettent de collecter, stocker, analyser et enfin, visualiser les données traitées. À travers ces quatre étapes, votre système sera capable d’assurer la transformation des données stockées par votre entreprise. Ainsi transformées en connaissance, ces données vous aideront à donner plus d’envergure et de valeur à votre entreprise à travers la mise en place d’une stratégie marketing efficace et ciblée.

Comme vous pouvez le constater, la construction d’une infrastructure big data comporte de nombreux avantages pour une société. Le plus important est de mieux planifier votre projet de mise en œuvre de cette solution. Certes, il n’y a pas longtemps, une telle solution nécessitait des investissements colossaux. Les principales raisons de cette complexité étant l’aspect onéreux des entrepôts de stockage des données, les logiciels à acquérir sans oublier l’exigence d’un personnel qualifié en matière d’analyse des données. Cependant, grâce au cloud computing, les solutions big data sont désormais facilement accessibles à tous types d’entreprises, et à moindres coûts.

data lake

Les solutions de collecte des données

Les données collectées sont constituées des informations personnelles de vos clients, leurs avis et commentaires, les publications sur les réseaux sociaux, les emails archivés et les données chiffrées concernant la vente de vos produits. À mesure que le temps passe, elles s’accumulent et prennent plus de volume dans vos unités de stockage : disques durs, mémoires de stockage, serveurs… Il faut savoir que les données utilisées par les entreprises proviennent de diverses sources.



Les capteurs des appareils électroniques, des véhicules, des bâtiments, des machines, ou ceux présents sur les emballages des produits y contribuent. Les applications informatiques sont d’autres sources d’informations. Les caméras de surveillance permettent également de collecter des informations. La mise en place de ces systèmes peut se faire de façon individuelle pour peu que vous possédiez quelques connaissances techniques. Cependant, le recours à un technicien professionnel est recommandé lorsque les choses deviennent plus complexes. L’installation et l’activation d’un réseau Internet sans fil, par exemple, requièrent l’expertise d’un spécialiste capable d’utiliser un testeur réseau. Un autre exemple est la collecte des données issues des réseaux sociaux. C’est une opération basique qui ne nécessite pas une modification profonde de votre infrastructure big data. Pour ce qui est de la collecte des données internes ou sur le web, un ordinateur connecté sur Internet est suffisant.

Les solutions de stockage des données

C’est pour aider les entreprises à faire face au volume sans cesse croissant des données à stocker qu’un certain nombre d’outils et de solutions ont été mis en place. Parmi ceux-ci, on peut citer les entrepôts de stockage des données, le cloud ou le stockage partagé sans oublier le data lake. Ces solutions permettent de suppléer les disques durs des ordinateurs et les serveurs quand la capacité de stockage de ces mémoires montre ses limites. Certes, des disques de haute capacité sont vendus à très bon prix sur le commerce.

Mais leur utilité se limite qu’aux très petites entreprises ne disposant pas d’un grand nombre de données à traiter. C’est pourquoi le stockage et l’analyse de gros volumes impliquent le recours aux outils technologiques de pointe. Cette précaution s’impose, car les données récoltées constituent un élément décisionnel de poids pour la mise en place de votre stratégie commerciale. Les systèmes distribués à l’instar de Hadoop ou le stockage sur le cloud revêtent par conséquent un caractère attractif. Cerise sur le gâteau, outre qu’ils remplacent un système physique lourd et coûteux, la sécurité des données est garantie.

data visualization top startups

Les solutions d’analyse des données

Quel matériel utiliser pour analyser vos données ? Le stockage des données destinées à être exploitées exige des outils permettant de les analyser et de les traiter. Comme on le sait, l’objectif final de cette procédure est la transformation des données traitées en connaissance utilisable. Pour ce faire, l’utilisation du langage programmatif ou des plateformes analytiques est incontournable. La mise en place d’un tel processus se fait en trois étapes.


Premièrement, il faut préparer les données. Cela suppose qu’on les identifie, qu’on les nettoie et qu’on les formate afin de pouvoir les analyser plus facilement. Deuxièmement, il faut construire un modèle d’analyse en mettant en place une méthode de travail. Ce procédé vous aidera à mieux interpréter les données collectées. Troisièmement, il faut élaborer des conclusions en se basant sur les connaissances obtenues au cours de l’analyse des données. Cette dernière étape fait d’ailleurs suite à la formulation des recommandations qui sont des outils d’aide à la décision du manager.

Les solutions de visualisation des données

C’est ici qu’interviennent les responsables chargés de la gestion des systèmes d’information. En réalité, ce sont eux les principaux utilisateurs des informations contenues dans les données collectées. Communiquer clairement en utilisant des méthodes simples permettrait à ces experts de mieux se faire comprendre. La visualisation des données se fait en utilisant des canaux informatifs comme les rapports, les chiffres, les graphiques ou sous forme de recommandations. Dans la pratique, les longs rapports de plus de 50 pages noyés dans un flot de chiffres disparates peuvent s’avérer inexploitables. Pourtant truffés de bonnes informations, de tels rapports sont considérés comme des occasions manquées. L’entreprise passe ainsi à côté de ces mines d’or qui auraient pu lui permettre de bâtir une stratégie commerciale plus agressive avec de meilleurs résultats à la clé. Rechercher l’efficacité pour une entreprise passe par la simplification des rapports d’analyse de données destinés au département commercial.

Les équipements permettant de bâtir une infrastructure big data sont disponibles sur le commerce et dans des boutiques spécialisées. De tels matériels sont fournis par RS Components, un fournisseur spécialisé. Son offre de produits est à la fois variée, diversifiée et adaptée à vos besoins. Vous pouvez aussi commander et payer directement en ligne, sur leur site web.