jboss

Jboss : Zoom sur ce serveur d’applications

Pour la communauté des logiciels informatiques, JBoss est un terme bien familier. RedHat (racheté par IBM), ASRC Federal Holding Company, ainsi que d’autres sociétés de logiciels utilisent le serveur d’applications JBoss comme cadre pour leurs produits.

Qu’est-ce que le serveur d’applications JBoss ?

Ce serveur d’applications est une plate-forme open source, développée par RedHat. Elle est utilisée pour implémenter des applications Java ainsi qu’une grande variété d’autres applications logicielles. On peut effectivement créer et déployer des services Java à adapter à la taille de son entreprise. Lorsqu’on intègre un serveur d’applications JBoss à WildFly 10, cela débloque plusieurs fonctionnalités intéressantes. La messagerie, le clustering à haute disponibilité et la mise en cache distribuée sont des exemples.

Avec un serveur d’applications JBoss, l’on bénéficie d’une plate-forme d’entreprise haut de gamme à la fois fiable et évolutive à moindre coût. Ses structures orientées services facilitent l’intégration avec d’autres outils. De plus, contrairement à la plupart des outils open source, le serveur d’applications est livré avec un système de support professionnel 24h/24 et 7j/7. Composé de développeurs, ces agents sont efficaces pour résoudre les difficultés techniques que rencontrent les utilisateurs.

 Le serveur d’applications JBoss est souvent abrégé en JBoss AS. Aussi, de nombreuses personnes l’utilisent de manière interchangeable avec JBoss Enterprise Application Server (EAS) ou WildFly.

Les principales différences avec Tomcat

JBoss et Tomcat sont tous deux des serveurs d’applications de servlet Java. La différence substantielle entre les deux est que JBoss fournit une pile Java Enterprise Edition (JEE) complète. Cela comprend Enterprise JavaBeans et de nombreuses autres technologies utiles aux développeurs travaillant sur des applications Java d’entreprise. Tomcat, lui offre des fonctionnalités beaucoup plus limités. Une façon de penser est que JBoss est une pile JEE qui comprend un conteneur de servlets et un serveur Web. A l’inverse, Tomcat serait un conteneur de servlets et un serveur Web.

Cela dit, il peut également exécuter des applications d’entreprise, ce qui provoque une certaine confusion. D’après Manu PK de The Java Zone, de nombreux développeurs d’applications ne se concentrent pas beaucoup sur l’infrastructure sur laquelle leur code s’exécute. En règle générale, la confusion a lieu lorsque l’on constate que Tomcat a la capacité d’exécuter des applications d’entreprise.

Quelques outils de surveillance de serveur d’applications JBoss

Léger et compatible avec le cloud, JBoss est suffisamment puissant pour une utilisation en entreprise. Il propose un portefeuille de middleware pour aider à accélérer le développement, le déploiement, les performances, l’intégration de données et l’automatisation des applications. Le site Web officiel offre des supports de développement complets, des cours de formation et des documents d’information pour les développeurs novices et expérimentés.

Dans la création d’applications Java, l’utilisateur du serveur d’applications JBoss aura besoin d’un outil de niveau entreprise. C’est une garantie pour que tout  fonctionne correctement. On notera que SolarWinds Server & Application Monitor (SAM) possède une multitude de fonctionnalités pour faciliter la surveillance et le dépannage de JBoss. L’on recommande fortement de l’essayer pour ceux qui projettent de travailler avec un serveur d’applications JBoss à l’avenir.

Sources & crédits Source : theserverside - Crédit :

Pin It on Pinterest