Woman using a laptop with cloud icon on working at home. She is in the dining room at the dining room table. She is wearing casual clothing. There is a cloud icon next to her computer illustrating a cloud computing network and storage concept.

Cloud Computing : Microsoft recrute le vice-président de Amazon Web Services

Charlie Bell, la nouvelle recrue de Microsoft était vice-président senior chez Amazon, le plus grand concurrent cloud du géant américain, pendant 15 ans.

Un document d’entreprise Microsoft dévoile que la société a fait appel aux services d’un vétéran chez Amazon. Selon les sources, il s’agirait d’un collègue proche à Andy Jassy, actuel PDG de l’entreprise concurrente.

Un visage AWS vient d’intégrer Microsoft

Alors que Charlie Bell vient de laisser AWS, on le retrouve désormais auprès de la grande famille Microsoft. Celui-ci occuperait même le poste de vice-président. C’est ce qu’a mentionné un registre interne des employés qu’a consultés le Wall Street Journal. On notera que le personnage a longtemps été vice-président senior pour la société Amazon. Assigné dans la filière cloud computing d’AWS, il a été longtemps aux côtés de Jassy dans le développement de cette branche de la société.

Son parcours chez AWS fait plus de deux décennies aujourd’hui. Beaucoup s’attendaient alors le voir remplacer M. Jassy un jour. Toutefois, lorsque ce dernier fut promu PDG, l’entreprise en a décidé tout autrement. Celle-ci recrute ainsi, en mars 2021 Adam Selipsky pour occuper le poste de directeur général de l’activité cloud. Cela n’est pas très surprenant compte tenu des antécédents ainsi que de la relation que ce dernier entretenait avec M. Jassy.

Zoom sur le profil de M. Selipsky

Selipsky a été engagé par Amazon Web Services en 2005. Occupant un poste de vice-président dans le secteur de l’informatique en nuage, celui-ci se chargeait de différents types de missions. Toutefois, il traitait principalement « du marketing, des ventes, du support, du développement commercial, des alliances avec des partenaires et de l’expansion internationale ». En 2016, Selipsky quitte les rangs d’Amazon pour rejoindre Tableau Software en tant que PDG. Cette entreprise d’analyse de données a toutefois été reprise par Salesforce pour la somme de 15 milliards de dollars, ce qui explique son retour chez AWS.

Bell ne se trouvera pas sur le front chez Microsoft

A ce jour, le rôle que jouera Bell chez Microsoft n’est pas encore clair. Toutefois, Business Insider a déjà notifié son passage chez Microsoft. A titre de rappel, Microsoft Azure et AWS sont des éternels rivaux. Bien que Bell soit passé de l’autre côté du mur, il ne pourra pas entrer en concurrence directe avec son ancienne division chez Amazon. Selon CNBC, celui-ci serait sous l’égide de Kathleen Hogan, la vice-présidente exécutive et DRH chez Microsoft. Rien n’exclue bien évidemment le transfert de Bell dans une autre branche Microsoft plus tard.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

L’ex vice-président AWS a publié sur LinkedIn qu’il fait partie des piliers à l’origine de l’essor AWS. « Charlie a fait passer l’activité AWS des offres initiales S3 et EC2 à ce qui est aujourd’hui l’offre de services cloud la plus large au monde avec un chiffre d’affaires sur douze moins supérieur à 50 milliards de dollars américains » ajoute-t-il. Malgré la demande de la CNBC, Microsoft n’a pas daigné répondre à ce statut.

Sources & crédits Source : wsj - Crédit :

Pin It on Pinterest