Accueil > Business > Microsoft plonge un Data Center dans la mer pour le refroidir
microsoft natick project

Microsoft plonge un Data Center dans la mer pour le refroidir

Microsoft a plongé un Data Center dans la mer écossaise afin d’essayer de le refroidir. Si l’expérience se révèle fructueuse, le géant de Redmond envisage d’appliquer cette technique à d’autres centres de données. 

A l’heure actuelle, l’un des principaux problèmes des Data Centers (centres de données) est qu’ils génèrent énormément de chaleur. Les systèmes de refroidissement utilisés consomment donc une quantité d’électricité ahurissante, et la facture est elle aussi astronomique.

Afin de remédier à ce souci, les différents fournisseurs explorent de nombreuses solutions potentielles. Par exemple, certains vont jusqu’à déplacer leurs Data Centers dans des pays plus froids pour les refroidir naturellement. De son côté, plutôt que de déménager, Microsoft a dédié d’essayer d’immerger son Data Center dans la mer écossaise.

Microsoft envisage d’immerger tous ses Data Centers

Une solution expérimentale qui peut sembler un peu risquée, mais pourrait permettre au géant de Redmond de réaliser de très importantes économies énergétiques. Le Data Center restera immergé pendant les cinq prochaines années, et sera alimenté par un câble sous-marin et de l’énergie renouvelable en provenance des Orkney Islands. Ce câble permettra aussi de garder les serveurs connectés à internet.

Le centre de données en question regroupe 864 serveurs, pour un total de 27,6 petabytes d’espace de stockage. A titre de comparaison, cette capacité de stockage représente l’équivalent de près de cinq millions de films. Autant dire que de nombreuses données risquent d’être compromises si jamais les serveurs prennent l’eau…

Si ce projet de recherche intitulé Natick se révèle fructueux, Microsoft envisage d’utiliser cette méthode pour refroidir davantage de Data Centers autour du monde. Précisons que ce n’est pas la première fois que l’entreprise expérimente cette technique. Depuis environ 5 ans, la firme travaille sur des Data Centers sous-marin et a précédemment plongé un Data Center au large de la côte californienne en 2015.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photos : Microsoft

1 commentaire

  1. Va être très bon pour le réchauffement climatique et l évaporation de l eau
    Bonjour les dégâts!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend