microsoft openai superordinateur

Microsoft et OpenAI dévoilent un superordinateur Cloud dédié à l’IA

Microsoft et OpenAI ont créé un superordinateur entièrement dédié à l’intelligence artificielle. Les utilisateurs du Cloud Azure pourront exploiter sa puissance phénoménale.

L’intelligence artificielle est une technologie révolutionnaire, mais elle nécessite une puissance de calcul phénoménal. C’est la raison pour laquelle Microsoft a créé un gigantesque superordinateur dédié aux tâches d’intelligence artificielle.

Cette machine embarque 285 000 coeurs de processeur, et 10 000 puces graphiques fournies par le géant de l’intelligence artificielle OpenAI. Elle vient d’être dévoilée lors de la conférence Build dédiée aux développeurs.

Pour rappel, les superordinateurs sont les machines de calcul les plus puissantes sur notre planète. Ils se distinguent par une mémoire gargantuesque, et des connexions rapides entre les processeurs.



C’est ce qui permet à la machine de se concentrer sur un problème unique et complexe de façon plus efficace qu’un large groupe de machines moins puissantes. Les superordinateurs permettent notamment de simuler des explosions nucléaires, de prédire le changement climatique ou de découvrir des médicaments.

Microsoft et OpenAI veulent permettre à l’IA de franchir un nouveau cap

De leur côté, toutefois, Microsoft et OpenAI veulent utiliser cette puissance pour permettre de développer des systèmes d’intelligence artificielle. Les deux firmes sont convaincues que ce superordinateur va permettre de franchir une nouvelle étape dans la sophistication de l’IA.


Les algorithmes pourront par exemple être entraînés en examinant des milliards de pages de texte disponible publiquement. Ces modèles seront si perfectionnés qu’ils pourront être utilisés pour des tâches comme la synthèse de longs discours, la modération de contenu en live, la détection de passages pertinents dans les fichiers légaux ou même la génération de code informatique à partir de GitHub.

Rappelons que les supordinateurs sont évalués chaque année par des chercheurs à travers le projet Top500. Pour ce faire, ils sont soumis au test de calcul ” Linpack ” et reçoivent un score en fonction du résultat. Microsoft estime que sa machine pourrait se hisser dans le top 5 du classement. Cependant, les détails techniques sur les performances ou la configuration n’ont pas encore été dévoilés.

Le partenariat avec OpenAI a été initialement annoncé en 2019, avec un investissement d’un milliard de dollars par Microsoft. L’accès à ce superordinateur sera proposé sous forme de service sur le cloud Azure de Microsoft.