nokia data center

Nokia crée la surprise en se lançant sur le marché du Data Center

Nokia se lance sur le marché du Data Center avec un catalogue d’équipements conçus en collaboration avec les géants du Cloud. La firme a déjà attiré plusieurs clients de prestige dont Apple, BT et Equinix…

L’annonce était teasée depuis une semaine, et vient enfin d’être dévoilée. Le géant finlandais des télécommunications, Nokia, se lance sur le marché des équipements de Data Center.

C’est un véritable défi que se lance la firme, puisqu’elle devra faire face à la concurrence de colosses bien installés tels que Cisco, Arista Networks, Huawei, HPE ou Juniper. Cependant, Nokia a plusieurs atouts à faire valoir pour tirer son épingle du jeu.

Selon elle, avec l’émergence de technologies comme la 5G et l’industrie 4.0, les Data Centers devront se fondre avec les réseaux télécoms et le Cloud. C’est la raison pour laquelle elle s’est associée avec des géants du Cloud pour développer ses produits.

Pour conquérir le marché, Nokia dévoile des commutateurs, un système d’exploitation pour réseau Network Operating System, des routeurs Service Router Linux, et la Fabric Service Platform. Son OS réseau a notamment pour but de faciliter la mise à jour et l’intégration en s’inspirant des fournisseurs de Cloud.

Le Nokia Service Router Linux est basé sur la technologie utilisée par plus d’un million de routeurs réseau. Il fonctionne sous Linux, et est agnostique en matière de hardware.

La Nokia Fabric Service Platform (FSF) est un outil d’automatisation et d’exploitation pour les Data Centers multi-vendeur. Elle est intégrée avec les systèmes de centres de données existants et offre un bac à sable pour la simulation, le design et le testing.

Parmi les différents commutateurs présentés, on compte le Nokia 7250 Interconnect Router (IXR), le Nokia 7220 IXR-H series, et le Nokia 7220 IXR-D. Ces systèmes sont compatibles avec les interfaces 400GE, 100GE, 50G, 40GE, 25GE, 10GE et 1GE.

Data Center : Nokia veut répondre aux nouveaux besoins liés à la 5G, à l’IoT et à l’IA

L’entrée de Nokia sur le marché peut sembler soudaine, mais elle est en réalité le fruit de nombreuses années de préparation. La firme finlandaise s’intéressait au secteur tandis qu’elle collaborait avec des scaleurs Web. Elle cherche à présent à intégrer des chaînes d’outil DevOps et des structures de Data Centers de manière ouverte avec des infrastructures de networking, d’applications et de microservices.

L’entreprise a déjà fédéré plusieurs clients de prestige dont Apple, BT et Equinix. Tous vont utiliser ses équipements pour étendre leurs centres de données. Apple utilise le nouveau système de Nokia pour son centre situé à Viborg au Danemark, tandis que BT s’appuie sur l’architecture pour ses services 5G.

Ainsi, Nokia compte devenir une référence pour les nouveaux Data Centers qui seront construits à l’avenir. Elle compte notamment se pencher sur les centres dédiés au Edge Computing : une technologie qui sera de plus en plus exploitée avec l’essor de l’IoT et de la 5G…