Nvidia pourrait dominer l’industrie du Data Center dès 2030

En 1999, NVIDIA a créé  l’unité de traitement graphique (GPU). C’est une puce qui peut paralléliser le code de calcul haute performance. Autrement dit, le GPU peut traiter très rapidement de grandes quantités de données. On notera qu’à l’origine, ces puces étaient utilisées pour restituer des graphismes de jeux vidéo ultra-réalistes. Aujourd’hui, elles sont devenues une partie importante du data center.

Nvidia : en voie de devenir leader sur le marché de l’informatique accélérée

Les GPU NVIDIA sont une référence pour les charges de travail d’analyse accélérée, d’intelligence artificielle et de calcul scientifique. En réalité, la société a dernièrement atteint un record dans le benchmark MLPerf. Ce dernier consiste en une série de tests conçus pour mesurer les performances des plates-formes informatiques d’IA. Actuellement, Nvidia contrôle 90 % du marché des accélérateurs de supercalculateurs.

D’ici 2030, les GPU seront non seulement l’accélérateur dominant des data centers, mais aussi le processeur dominant.

Les trois puces de la société NVIDIA

Par ailleurs, NVIDIA s’est développée au-delà de sa gamme de GPU. En 2020, elle a acquis Mellanox pour 7 milliards de dollars. Cette société est spécialisée dans les solutions de réseau à haute performance. Dès lors, NVIDIA a mis au point une puce intégrant la technologie Mellanox : l’unité de traitement des données (DPU).

La puce réduit les tâches de réseau, de stockage et de sécurité du processeur, améliorant ainsi les performances et l’efficacité. L’acquisition de Mellanox rend la plate-forme informatique de NVIDIA plus puissante. Elle permet à l’entreprise d’optimiser les charges de travail de calcul, de réseau et de stockage. Cela a pour conséquence de réduire les coûts et d’accroître les parts de marché dans le data center.

Récemment, NVIDIA a annoncé une 3èmepuce : Grace CPU. Le processeur devrait être lancé en 2023. Celui-ci utilise un cœur ARM économe en énergie avec des performances dix fois supérieures à celles des serveurs les plus rapides d’aujourd’hui. Grace CPU s’ajoutera à GPU et DPU pour compléter la plate-forme informatique de NVIDIA. Toutes les raisons portent à croire que l’entreprise réussira.

Ark Invest prédit un bouleversement dans le futur

Au cours des 20 dernières années, les processeurs basés sur l’architecture x86 – tels qu’Intel et AMD – ont dominé le data center. Ils représentaient 92% des parts de marché en 2020. Mais Ark Invest pense que cela changera au cours des 10 prochaines années. En effet, les processeurs ARM deviendront plus rapides et moins chers. Ark estime que d’ici 2030, ARM et RISC-V occuperont 71% des parts de marché et que les puces x86 tomberont à 27%.

Nvidia est désormais une société à trois puces. Cela traduit que son portefeuille de produits couvre davantage d’infrastructures de data centers. Au cours des années à venir, alors que les GPU et les puces ARM deviendront les plus populaires dans les data centers, NVIDIA devrait inaugurer une forte demande.

Sources & crédits Source : fool - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest