oracle cloud expansion

Oracle défie AWS et annonce 14 régions Cloud dont la France pour 2022

Décidé à défier les leaders du marché du Cloud, Oracle annonce l’expansion de sa plateforme OCI. D’ici la fin 2022, 14 nouvelles régions seront ouvertes sur quatre continents. Une nouvelle région de Data Center ouvrira notamment en France.

A l’heure actuelle, le marché du Cloud Computing est largement dominé par AWS. En lançant sa plateforme Cloud plusieurs années avant la concurrence, Amazon s’est octroyé un précieux avantage.

La firme de Seattle propose aujourd’hui le catalogue de services Cloud le plus complet et varié. Par ailleurs, AWS propose ses services dans un grand nombre de pays grâce à ses Data Centers éparpillés sur de multiples régions. Elle couvre donc une surface plus large, et profite aussi d’un atout en termes de latence.

Une région Cloud est un ensemble de ressources d’infrastructure Data Center, mis à la disposition des clients sous forme de service. Grâce à ses nombreuses régions, AWS couvre une surface plus large et profite aussi d’un atout en termes de latence et de résilience.

Toutefois, plusieurs grandes entreprises historiques du secteur de l’informatique comptent bien conserver leur part du gâteau à l’heure du Cloud, et n’ont pas dit leur dernier mot. On peut bien sûr citer Microsoft et Google, dont les plateformes Cloud respectives Azure et GCP prennent progressivement des parts de marché à Amazon.

D’autres firmes dont le Cloud n’a pas encore rencontré le succès tentent de trouver la stratégie gagnante. C’est le cas d’IBM, mais également d’Oracle qui annonce aujourd’hui l’expansion de sa plateforme Cloud publique. L’entreprise de Redwood va ouvrir 14 régions Cloud additionnelles au fil de l’année à venir.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Oracle veut totaliser 44 régions Cloud d’ici la fin 2022

Chacune de ces régions sera composée de trois  » fault domains «  : des déploiements hardware isolés les uns des autres. Les entreprises pourront répartir leurs workloads Cloud entre plusieurs de ces domaines pour garantir une disponibilité même en cas de problème technique.

Ces 14 nouvelles régions Cloud s’étendront sur quatre continents. Les Data Centers seront érigés en Italie, en Suède, en Espagne, à Singapour, en Afrique du Sud, au Mexique, en Colombie, aux Emirats Arabes Unis, en Arabie Saoudite, en France, en Israël et au Chili. Au total, Oracle espère cumuler au moins 44 régions Cloud à l’échelle mondiale d’ici la fin 2022.

Actuellement, sur les 30 régions Oracle, 23 sont conçues pour les clients commerciaux et sept pour le secteur public. Avec les futures régions, Oracle compte offrir au moins deux régions Cloud dans chaque pays où il est présent.

Là encore, cette approche permettra de réduire le risque qu’une panne d’infrastructure affecte les applications des clients. Ouvrir de nouveaux Data Centers crée aussi de nouvelles opportunités de revenus pour Oracle.

Beaucoup de clients d’Oracle ont des filières dans plusieurs pays. En stockant les workloads de chaque filière sur un Data Center situé dans la même région, la latence est réduite et les informations peuvent être traitées plus vite. En ajoutant des régions Cloud, Oracle aide ses clients à optimiser leurs opérations informatiques.

Par ailleurs, certaines lois obligent les entreprises à garder les données là où elles ont été créées ou capturées. C’est le cas du RGPD européen. Les clients Oracle pourront donc plus facilement rester cette contrainte.

La guerre des Data Centers

Le vice-président d’Oracle, Clay Magouryk, rappelle que la plateforme Oracle Cloud Infrastructure a connu une forte croissance au fil de l’année passée. De nombreux services et fonctionnalités ont été ajoutés et beaucoup d’entreprises se tournent vers OCI. Selon lui, davantage d’organisations pourront utiliser ces services Cloud.

Toutefois, les concurrents d’Oracle continuent eux aussi à étendre leurs réseaux de Data Centers. Le mois dernier, Amazon Web Services annonçait l’ouverture d’une région Cloud en Nouvelle-Zélande pour 2024. De même, Microsoft prévoit aussi une région dans ce pays. De son côté Google a ouvert une région à Melbourne en juillet 2021. La guerre du Cloud va continuer de s’intensifier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest