Oracle

Oracle s’effondre en bourse : le Cloud Computing est-il à l’agonie ?

Oracle, un géant du Cloud Computing, vient de subir un coup dur. La société a vu son action chuter de plus de 8% en avant-Bourse.

Après l’annonce de prévisions de revenus inférieures aux attentes, Oracle a vu son action chuter de plus de 8% en avant-Bourse. Touchée par une économie instable et une concurrence féroce dans le cloud, cette société reconnue a publié un bénéfice ajusté de 1,34 dollar par action, légèrement supérieur aux prévisions. Malgré une augmentation de 5% de ses revenus, atteignant 12,94 milliards de dollars, ces chiffres restent en dessous des attentes du marché, fixées à 13,1 milliards.

Oracle : ralentissement inquiétant de sa croissance dans le Cloud Computing

Le segment Cloud d’Oracle a vu ses revenus augmenter de 25%, atteignant environ 4,8 milliards de dollars. Cependant, cette croissance représente un ralentissement par rapport à l’augmentation de 30% observée le trimestre précédent.

Oracle avait même tablé sur une croissance plus ambitieuse, entre 27% et 39%. Ce deuxième trimestre consécutif de ralentissement dans le Cloud Computing soulève des inquiétudes quant à la stratégie et la performance d’Oracle dans ce secteur en pleine expansion.

Des prévisions prudentes pour la croissance dans le Cloud

Pour le prochain trimestre, Oracle prévoit une croissance de son chiffre d’affaires, y compris avec la plateforme logicielle de données de santé Cerner, entre 6% et 8%.

En revanche, cette prévision est légèrement inférieure à l’estimation moyenne des analystes, qui attendaient une croissance d’environ 7,6%. En ce qui concerne le Cloud, Oracle anticipe une croissance de 26% à 28% à taux de change constants.

Ces prévisions, bien que positives, montrent une certaine prudence. Elles reflètent les défis d’Oracle, notamment une économie incertaine et une concurrence accrue dans le Cloud.

La situation actuelle d’Oracle met en lumière les défis et les incertitudes du marché du Cloud Computing. Oracle doit naviguer avec prudence pour maintenir sa position de leader dans ce secteur. Il fait face à des attentes élevées des investisseurs, une concurrence féroce et un environnement économique changeant.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *