OVH et Atos veulent implanter un environnement quantique dans le cloud

OVH, fournisseur de cloud computing et Atos, actif dans le conseil informatique s’entraident. Au programme, utiliser un émulateur de calcul quantique « en tant que service ». 

OVH et Atos mettra un émulateur de calcul quantique à disposition

Atos offrira un émulateur de calcul quantique à OVH Cloud Computing. Notons que la société française de conseil en informatique le disposera pour les clients en passant par les services d’OVH Cloud.

Dans les termes de cet accord, l’émulateur de calcul quantique sera offert « en tant que service » via OVH Cloud. De cette manière, les entreprises, les laboratoires, les centres de recherche, les universités, les start-ups auront un accès plus libre à la technologie. L’informatique quantique présente des facultés supérieures à l’informatique standard. Cette branche de l’informatique permet de résoudre facilement des problèmes qui dépassent les ordinateurs basiques. Elle s’appuie en effet sur des principes de la mécanique quantique.

Un « logiciel en tant que service » particulier

Il s’agit là d’un modèle de licence à l’intérieur duquel les logiciels sont mis en ligne sur base d’abonnement. On s’éloigne de l’habitude d’installer des logiciels dans des ordinateurs individuels.

Le vice-président senior d’Atos, Emmanuel Leroux, vante l’avantage d’un tel partenariat.  Selon Leroux, ils peuvent désormais, grâce à OVH Cloud, avancer dans le partage de leurs technologies d’émulation quantique pour accélérer leur avenir.

Dans l’histoire des associations, ce n’est pas la première fois que les deux entreprises françaises s’allient ainsi. Vers la fin de l’année 2021, Atos et OVH Cloud devenaient déjà partenaires pour lancer une offre cloud public 100% européenne pour les français. Une collaboration suivie par des programmes élaborés pour offrir le meilleur service à la clientèle des data centers d’Atos en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest