Pays-Bas centres de données

Pays-Bas : la flambée des prix de l’électricité atteint les data centers du pays

Aux Pays-Bas, la hausse vertigineuse des prix de l’électricité met dans une situation périlleuse les opérateurs de data centers.

La flambée des prix de l’électricité met en péril les opérateurs de centres de données aux Pays-Bas, a déclaré lundi l’Association néerlandaise des centres de données (Dutch Data Center Association, DDA).

Une situation qui nécessite une rapide intervention des pouvoirs publics, selon l’association industrielle. Cette dernière réclame ainsi le soutien du gouvernement pour faire face à la hausse vertigineuse actuelle.

Les centres de données sont un  secteur « d’une importance capitale » pour les Pays-Bas, a déclaré Stijn Grove, porte-parole de l’association. « Nous ne devrions pas attendre trop longtemps pour agir sur ces prix, car il pourrait y avoir un effet d’entraînement », a-t-il alors averti.

Le prix de l’électricité est passé aux Pays-Bas de 30 à 300 euros par MWh.

Pays-Bas : contenir le prix de l’électricité par des mesures fortes

Pour la DDCA, il est impératif que les pouvoirs publics plafonnent les prix de l’électricité. Un appel qui risque toutefois de ne pas être entendu étant donné le contexte actuel de crise énergétique mondiale.

Les réserves de gaz à travers toute l’Europe ont en effet beaucoup diminué en raison d’un hiver froid l’an passé. Les approvisionnements en provenance de Russie, limités, n’ont pas réussi à compenser cette baisse. Résultat : les importateurs européens sont obligés de se tourner de plus en plus vers l’Asie pour leur gaz naturel. D’où la hausse considérable des prix de l’énergie, aussi bien aux Pays-Bas que dans le reste de l’Europe.

L’association réclame aussi des mesures d’allégements fiscaux ainsi que la mise en place de subventions publiques pour soutenir le secteur des centres de données. « Presque toutes les entreprises dépendent d’un centre de données », a cru bon de rappeler M. Grove.

Data centers : des PME vulnérables au contexte mondial

Il existe une soixantaine d’opérateurs de centres de données aux Pays-Bas. Ils représentent toutefois environ 2,3 % de la consommation nationale d’électricité. Ce qui les rend très exposés aux récentes flambées des prix.

Contrairement aux grandes entreprises du pays, ces petits opérateurs ne sont généralement pas en mesure de se couvrir contre des coûts énergétiques élevés. Dans la situation actuelle, ils sont donc contraints de les répercuter directement sur leurs clients. Cette énergie chère les oblige aussi à réduire leurs investissements dans les projets d’énergie durable, selon toujours le porte-parole de la DDCA.

Au Pays-Bas, la majorité des data centers sont des PME régionales. Ce sont les véritables piliers qui soutiennent l’économie numérique néerlandaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest