semi conducteur pénurie

Pénurie semi-conducteurs : l’essentiel à savoir sur ce phénomène

Pénurie des semi-conducteurs, est-ce une conséquence ou plutôt une cause ? C’est, en fait, un peu des deux. Bien que les solutions soient en cours, le phénomène promet de perturber le monde pendant encore quelques années.

La pénurie des semi-conducteurs semble être une des conséquences de la pandémie de la COVID-19. Pourtant, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. En effet, bon nombre de facteurs ont conduit à une telle rareté. D’abord, l’essor considérable de la production des objets IoT a augmenté la demande en puces électroniques. Ce qui a conduit les constructeurs de voitures intelligentes à produire de moins en moins… Dans le présent dossier, on va voir de plus près tout ce qui tourne autour de ce phénomène inquiétant.

Comment définir la pénurie des semi-conducteurs ?

Les États-Unis demeurent le leader du marché mondial des puces. Ils comptent à eux seuls environ la moitié des ventes mondiales. À côté d’eux, Taïwan et la Corée détiennent la majorité de la production des puces. Aussi bien en matière de puces de processeurs que de puces mémoire, les deux pays englobent les trois quarts de la production.

Ces chiffres justifient la hausse de la demande en semi-conducteurs. Une demande qui augmente du jour au lendemain à cause de la grande capacité d’informations à traiter quotidiennement. Ajouté à cela, on assiste à la crise sanitaire de la COVID-19, qui a provoqué des retombées économiques.

Tout cela concourt pour donner naissance à la pénurie des semi-conducteurs, surtout avec la 5G et les technologies basées sur le cloud. Celle-ci se définit ainsi comme l’incapacité de l’offre à couvrir la demande. Or, est-ce une incapacité consécutive à la pénurie de matières premières ? Ou y a-t-il d’autres facteurs liés aux problèmes d’infrastructure ?

Les différentes causes feront l’objet des paragraphes qui suivent. Toutefois, il faut souligner que la pénurie des semi-conducteurs est un évènement plutôt récent. Après les baisses consécutives de la demande en 2018 et 2019, celle-ci a rebondi à mi-2020. En fait, les ventes n’ont connu un rebond qu’après l’essor du télétravail. Néanmoins, le phénomène est le résultat d’une succession de faits.

Qu’est-ce qui a entraîné la pénurie des semi-conducteurs ?

Comme mentionné ci-dessus, la pénurie des semi-conducteurs est née suite à une succession de faits. Ce qui signifie que cela ne date pas d’hier bien qu’elle n’ait pas été aussi élevée avant. Voici les principales causes qui ont conduit à la pénurie des puces :

L’industrie des puces électroniques est cyclique

D’après les investisseurs, l’industrie des semi-conducteurs suit un certain cycle. En effet, les analyses montrent que les ventes ne sont pas toujours bonnes. Un pic est toujours suivi de baisses considérables des ventes. De la sorte, les acteurs de ce secteur redoutent une future baisse des prix suivant une forte baisse de la demande.

Face à ce doute qui pèse en permanence sur le secteur, les producteurs n’envisagent pas de produire plus que la demande ponctuelle. À son tour, cette dernière, qui ne va donc pas prendre en compte les futures demandes, constitue l’une des origines de la pénurie des semi-conducteurs.

Certains groupes d’utilisateurs anticipent la pénurie

Certains groupes d’utilisateurs prévoient la pénurie des semi-conducteurs. De ce fait, ils achètent plus de composantes qu’ils n’en ont besoin.

Cet achat à outrance n’a fait qu’aggraver la situation ; entraînant bien évidemment, une pénurie en matière de semi-conducteurs. La pénurie est ici ponctuelle, mais les conséquences peuvent s’étaler sur une période plus longue.

Les fluctuations de la demande de voitures intelligentes

La production de voitures intelligentes a aussi engendré un boom au niveau de la production mondiale de semi-conducteurs. Stationnement assisté, écran numérique, etc. font appel à des circuits intégrés. D’où la demande accrue.

Cependant, avec la COVID-19, les chiffres d’affaires ont baissé au point de ralentir le besoin en micro-puces pour les fabricants de voitures intelligentes. Du coup, les constructeurs se sont concentrés sur d’autres produits qu’ils jugent plus rentables.

L’essor du télétravail suite à la pandémie de la COVID-19

La pandémie de la COVID-19 a aussi favorisé le télétravail qui n’a pas connu un tel engouement auparavant. La distanciation sociale a conduit la plupart des sociétés à privilégier le télétravail pour leurs employés. Ce qui a fait augmenter la demande de ces objets et gadgets utilisés à cet effet (ordinateurs, smartphones, routeurs, etc.).

Les ordinateurs de nos jours sont nettement plus efficaces et plus solides avec les puces. Ainsi la course aux achats de tels appareils constitue l’une des raisons qui ont entraîné leur pénurie.

À côté des ordinateurs, beaucoup d’objets IoT, notamment ceux qui s’utilisent à la maison, se vendent comme des petits pains. Leur production est ainsi devenue une priorité pour les fabricants. Par conséquent, les semi-conducteurs deviennent de plus en plus précieux. Ils sont même plus valorisés que l’or noir.

D’autres facteurs conduisant à la pénurie des semi-conducteurs

La rareté des semi-conducteurs est également liée à la complexité du processus de fabrication. D’abord, implanter une industrie de ce genre coûte plusieurs milliards d’euros. En outre, il faut plusieurs années avant de réussir à produire les puces.

Par ailleurs, les producteurs pensent qu’un tel investissement ne permettrait pas d’obtenir un bon retour. Les producteurs de voitures, qui se trouvent être les principaux clients directs, ne commandent qu’en nombre correspondant à celui des voitures à fabriquer. Plusieurs commandes ont aussi été annulées suite à la pandémie.

De lourdes conséquences notamment pour les entreprises

La pénurie des semi-conducteurs a commencé à se faire sentir au milieu de l’année 2020, lorsque la crise sanitaire a envahi le monde entier. Les conséquences sont plus lourdes côté entreprises. La production d’objets IoT est la plus touchée.

Apple condamne la pénurie des semi-conducteurs comme étant le principal responsable de la baisse de son chiffre d’affaires liée à iPhone. À l’heure actuelle, la firme annonce son transfert vers la réutilisation des pièces d’iPhone plus anciennes afin de produire iPhone 13. Par ailleurs, elle a réduit, de façon considérable, la production d’iPad.

En réalité, les analystes ont dégagé un chiffre inquiétant sur l’industrie des micro-puces. La pénurie aurait touché un peu moins de 200 industries, d’après eux. Nintendo figure également parmi elles en réduisant la fabrication de consoles Switch OLED d’ un cinquième (1/5) de la production totale.

Jusqu’à quand la pénurie persistera-t-elle ?

Bon nombre d’entreprises envisagent d’implanter de nouvelles usines destinées à la fabrication de puces. Samsung, Texas Instruments, Intel et d’autres firmes prévoient l’implantation de nouvelles fonderies pour fabriquer des semi-conducteurs en vue de résoudre le problème de la pénurie.

Cependant, un tel investissement nécessite autant d’argent, mais également de patience. Il faut investir des milliards d’euros pour que toutes les infrastructures nécessaires soient mises en place. Il faut, en plus, attendre des années avant de profiter de la production.

Ajoutées à cela, les anciennes fonderies espèrent assurer l’offre, mais avec une technologie plus ou moins rudimentaire. Par conséquent, le nombre de plaquettes construites d’ici la fin de l’année 2022 est estimé à 750 000. Une offre largement inférieure par rapport à la demande actuelle.

En outre, pas plus tard qu’en 2021, Sony et Taïwan Semiconductor Manufacturing Company ont annoncé leur nouvel investissement dans la construction de semi-conducteurs. Une autre bonne nouvelle, mais qui va prendre du temps. Les milliards investis dans ce projet ne produiront de fruits qu’à partir de 2024.

Cependant, d’autres problèmes se profilent à l’horizon comme l’impact du Data Center sur l’environnement. L’environnement se dégrade de plus en plus à cause des différents objets technologiques. Un tel problème pourrait se répercuter sur l’avenir de la production de semi-conducteurs.

Peut-on combattre la pénurie de semi-conducteurs ?

À chaque problème, il y a au moins une solution. En ce qui concerne la pénurie des semi-conducteurs, ce n’est pas une fatalité, du moins pour l’heure. Il existe des solutions de court terme et des solutions de long terme.

Les solutions de court terme

Les produits de seconde main se vendent de plus en plus sur le marché. Reconditionnés ou pas, ils trouvent toujours des acheteurs. Les produits reconditionnés occupent plus le marché des appareils technologiques. C’est ainsi une solution de premier abord pour éviter de souffrir à cause de la pénurie de semi-conducteurs.

Pour les entreprises, il importe d’envisager de remplacer les composantes défectueuses ou en rupture de stock par des composants ayant les mêmes caractéristiques. Pour ceux qui ont besoin d’une mise à niveau, il vaut mieux attendre jusqu’à la fin de la crise avant de le faire.

Les solutions de long terme

En attendant de fabriquer de nouvelles puces pour résorber la pénurie des semi-conducteurs, on préfère se tourner vers les produits déjà utilisés. C’est ce qu’on a vu avec Apple et son iPhone 13. L’achat de pièces de rechange au lieu d’un nouveau matériel est aussi envisageable. Cela permet aussi d’économiser de l’argent.

À long terme, les solutions sont plutôt prometteuses. Les constructeurs ont déjà trouvé des solutions puisqu’ils envisagent déjà une nouvelle vague de semi-conducteurs en 2024 au plus tard, même si une telle solution ne permet pas de résoudre les problèmes actuels.

Quant à la production à proprement parler, les experts recommandent d’augmenter la capacité de résilience des fabricants en attendant que la crise se résolve. Ainsi, il faut collaborer avec plusieurs fournisseurs à la fois et d’envisager l’utilisation de produits similaires afin d’éviter la rupture de stock d’intrants. La coopération avec d’autres sociétés ayant les mêmes activités est aussi conseillée en vue d’obtenir un effet levier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest