poids lourd connecté

Les poids lourds bientôt tous équipés de capteurs embarqués

Les véhicules poids lourds sont de plus en plus connectés. Ces derniers mois, plusieurs constructeurs lancent des modèles bourrés de technologie pour améliorer le travail des opérateurs et assurer une meilleure gestion des trajets des chauffeurs. C’est le cas par exemple de l’équipementier Continental.

Les contrôles du poids des camions renforcés

D’après une directive qui entrera en application en mai 2021, l’évaluation du poids du camion sera observée de manière plus stricte par les autorités. Le contrôle de ce poids a pour but d’assurer la protection des infrastructures, pour des raisons de sécurité et pour limiter l’impact environnemental. En effet, les véhicules en surpoids engendrent un aléa plus important pour la circulation et provoquent une usure accélérée des ponts et des voies.

Des contrôles plus réguliers du poids des camions assureront aussi une concurrence plus saine en fixant à tous les transporteurs des charges maximales autorisées. Les contrevenants s’exposent à des sanctions prévues par la loi. Les pesées sont effectuées par les services de contrôle avec des appareils de pesée statique et des outils de pesée à basse vitesse.

« On Board Weighing System », le système de pesage embarqué signé Continental

Continental s’est saisi de cette problématique et a lancé un dispositif de contrôle numérique du chargement des véhicules grâce à des capteurs. Ce système d’appel « On Board Weighing System » et affiche le poids en temps réel des camions, avec leur remorque.

Au printemps 2021, les normes européennes imposeront de mesurer le poids des camions. Dès maintenant, les gestionnaires de flotte mesurent déjà le poids du véhicule avant qu’il parte et pourront le faire de manière plus fine dans le futur.

poids lourd chargement capteur

Une mesure continue du chargement

Marc Leinemann, responsable de projet technique pour la firme Continental souligne que « même si, à terme, la charge sera évaluée par des capteurs intégrés à la route, la solution embarquée restera intéressante pour toute la filière, les expéditeurs, les gestionnaires de flotte et les conducteurs ».

Avant le départ du véhicule poids lourds, les opérateurs et les conducteurs pourront mesurer son poids et comparer avec les normes en vigueur. Ce système permettra d’optimiser les chargements et de faire des économies. Une maintenance préventive pourra se mettre en place plus facilement. Il est important de vérifier que tous les équipements soient opérationnels avant de prendre le volant, comme les batteries poids lourds, les freins, ou les phares.

Des datas très utiles

Les informations fournies sont enregistrées, transmises et décortiquées, et les données sont disponibles grâce à une application mobile ou sur un écran placé dans la cabine du véhicule. Les gestionnaires de parc peuvent aussi accéder aux datas afin de rentabiliser l’exploitation de leur parc.

Pour les flottes mixtes, celles qui comptent des véhicules avec des suspensions variables, l’équipementier Continental utilise différentes méthodes pour recueillir les informations. Les châssis à suspension pneumatique se prêtent bien à la mesure faible de l’état de charge de chaque essieu. Continental emploie dans ce cas de figure un capteur avec des ultrasons pour évaluer la hauteur et la pression des ressorts pneumatiques. Pour les amortisseurs à lame, Continental utilise un capteur de hauteur : le débattement de l’amortisseur donne ainsi des données sur l’état de charge de l’essieu en question.

Pin It on Pinterest