Accueil > Analytics > PostgreSQL : tout savoir sur le DBMS d’entreprise open-source
postgresql tout savoir

PostgreSQL : tout savoir sur le DBMS d’entreprise open-source

PostgreSQL est un système de gestion de base de données pour entreprises proposé en open source. Découvrez tout ce que vous devez savoir à son sujet.

PostgreSQL est un système de gestion de base de données de classe d’entreprise open source. Il est compatible avec SQL pour les requêtes relationnelles, et avec JSON pour les requêtes non-relationnelles.

Ce DBMS prend en charge de nombreux types de données et propose des fonctionnalités que l’on retrouve habituellement uniquement sur les systèmes commerciaux comme Oracle et SQL Server. Ce système doit sa popularité à son caractère open source, qui a permis à une communauté de développeurs expérimentés de contribuer à son amélioration.

Quelles sont les principales fonctionnalités de PostgreSQL ?

Les multiples fonctionnalités de PostgreSQL permettent aux développeurs de créer des applications plus facilement, et aident les administrateurs à développer des environnements tolérants aux erreurs en protégeant l’intégrité des données.

Ses principales caractéristiques sont une orientation objet et une haute disponibilité. On peut aussi citer sa compatibilité avec de multiples plateformes, langages de programmation et middlewares.

Ses fonctionnalités de programmation server-side le démarquent aussi, au même titre que sa prise en charge des architectures réseau client-serveur et sa compliance avec le standard ANSI SQL ainsi que sa compatibilité ANSI-SQL2008. Citons aussi sa fonctionnalité de réplication SSL basée log ou trigger. En outre, la prise en charge de JSON permet le linking vers d’autres Data Stores comme NoSQL.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

PostgreSQL présente plusieurs avantages. Ce système est hautement tolérant aux erreurs de par son logging write-ahead. Sa prise en charge des objets géographiques permet de l’utiliser pour des services basés sur la location ou des systèmes d’information géographiques.

Son code source est disponible sous licence open source, ce qui permet de l’utiliser, de le modifier ou de l’implémenter librement en fonction des besoins de votre entreprise. De plus, ce système est simple d’utilisation et peut être maîtrisé rapidement. Enfin, les besoins en maintenance ne sont pas très élevés.

Cependant, le fait que Postgres ne soit pas détenue par une entreprise est aussi une faiblesse. Pour cause, cette spécificité l’empêche de se faire un nom au même titre que les systèmes commerciaux malgré le fait qu’il offre les mêmes fonctionnalités.

Par ailleurs, sachant que PostgreSQL se focalise sur la compatibilité plutôt que sur la vitesse, les changements visant à augmenter la vitesse requièrent davantage d’efforts. De plus, alors que de nombreuses applications Open Source sont compatibles MySQL, ce n’est pas forcément le cas pour PostgreSQL. Enfin, en termes de performances, ce système se révèle inférieur à MySQL.

MySQL vs PostgreSQL

MySQL et PostgreSQL présentent tous deux des avantages et des inconvénients. Tout d’abord, MySQL est aujourd’hui détenu par Oracle Corporation qui propose plusieurs éditions payantes tandis que PostreSQL est un logiciel gratuit et open source.

PostgreSQL présente l’avantage d’être compliant ACID, tandis que MySQL ne l’est qu’à condition d’utiliser les moteurs NDB et InnoDB. De même, si MySQL excelle sur les systèmes OLAP et OLTP où seule la vitesse de lecture est importante, PostreSQL fonctionne mieux sur les systèmes nécessitant l’exécution de requêtes complexes.

En revanche, MySQL fonctionne mieux en synergie avec les applications de Business Intelligence. Ce n’est pas forcément le cas de PostreSQL, mieux adapté aux applications d’analyse de données et de Data Warehousing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend