protection incendie data center

Tout sur la protection contre l’incendie du data center

La protection contre l’incendie, un élément clé pour un data center.

Construire un data center est un véritable investissement. On pourrait alors penser que cette infrastructure est parfaite, voire sans faille. Ce n’est pourtant pas le cas. Le data center s’expose à plusieurs risques, dont l’incendie. Dans cet article, nous nous intéresserons particulièrement à la protection incendie du data center.

Zoom sur le data center

Un data center ou central informatique comme son nom l’indique est un endroit de stockage informatique. C’est donc un lieu destiné au stockage de donnée ou de constituant informatique. On peut dire aussi que c’est un référentiel central. Il sert à la gestion des équipements du système d’information. C’est le lieu où on trouve les ordinateurs de rechange ou à dépanner, les accessoires informatiques et tous les autres outils nécessaires au bon fonctionnement du parc informatique d’une entreprise.

Chaque entreprise privée ou publique a besoin d’avoir son propre lieu stockage pour regrouper les matériaux informatiques. C’est un endroit privé et surveillé. Sa forme physique et sa superficie dépendent de son utilité. Cela peut être un simple outil de travail. Parfois, il faut même un bâtiment réservé à certains personnels de l’entreprise.

Quelle est son utilité ?

Pour pouvoir fonctionner, une société doit avoir un data center à son service. C’est important pour éviter la fuite de données personnelles et professionnelles d’une entreprise. Ce qui fait que la taille de stockage dépend de chaque entité et, varie selon le type et l’envergure des données à protéger.

Pour les PME, un simple ordinateur qui fait office de central d’information suffit pour jouer le rôle de stockage informatique pour eux. Pour les établissements plus grands comme les bureaux officiels tels que les ministères ou les militaires, le lieu de stockage informatique demande vraiment la privatisation d’un bâtiment tout entier. Ce sera une maison sous protection militaire où on va trouver un réseau d’ordinateurs. En tout cas, cette infrastructure va servir pour l’organisation, le traitement, et surtout la gestion du département informatique d’un parc de travail bien déterminé dans l’établissement.

Zoom sur le rôle d’une centrale informatique

Il est évident que chaque personne, chaque administrateur possède des données de hautes importances qu’il ne veut pas divulguer. D’où, la nécessité d’un endroit de stockage. C’est pour veiller à la sécurité de ces informations secrètes que les gestionnaires choisissent d’investir dans la détermination et de la construction de son lieu de stockage privé. Ce qui veut dire que le rôle principal de ce lieu privé est de servir de classement d’équipement et des données informatiques essentielles au déroulement des affaires.

La place du central informatique n’est pas seulement celui d’un simple accessoire. Cet endroit est un outil clé pour la sérénité et la durabilité de la vie entrepreneurial. En résumé, le data center est à la fois le pilier et le noyau de l’existence d’un établissement. Son rôle ne reste pas sur le point usuel, mais il sert surtout à l’espérance et à la réussite de la gestion du travail en général.

Pourquoi les systèmes d’extinction d’incendie sont-ils importants pour les data center ?

Bien que les fournisseurs de data center dotent d’un système bien fondé, cela n’y empêche pas une propagation d’incendie. Les origines de cette dernière sont diverses et il est particulièrement important de les connaître.

L’utilisation d’un service de data center comporte-t-elle de risques ?

Il faut principalement savoir qu’un data center est parmi les éléments moteurs qui permettent le développement d’une entreprise. Mais même s’il est lancé avec une technologie suprême, il n’est pas parfait. Les incendies ont toujours été une menace pour celui-ci. Dès lors, les statistiques de l’Uptime Institute ont révélé en tout 25 cas dont les 11 n’ont pas été publiés. Toutes ces informations pour dire que les data center ne sont pas exempts de dangers. Chaque utilisateur devrait être conscient des risques encourus. En bref, le seul intermédiaire est de trouver un fournisseur de data center de confiance. Dans ce cas, l’utilisateur pourra facilement faire face aux imprévus.

Mais quelles sont les causes possibles d’une incendie en data center ?

L’incendie peut être entraîné avec plusieurs raisons. Outre l’équipement numérique, les câbles, les fils, le feu peut aussi être provoqué par les planchers surélevés, les plafonds suspendus ou bien l’équipement CVC.

Durant l’incendie chez OVHcloud à Strasbourg par exemple, les théories sont diverses. D’une part, des personnes pensent que l’origine du feu est basée sur la conception de la tour. En effet, cette dernière possède une ventilation automatique, pratiquant le refroidissement par convection. Avec l’entrée de l’air froid, l’air chaud inonde la tour en formant comme une cheminée.

D’autre part, l’absence du système VESDA (appareil de détection de fumée très précoce), et d’un système d’extinction d’incendie a été fatale au centre.

L’importance du système d’extinction incendie automatique pour les centres de données

Comme leurs noms l’indiquent, ils permettent de détecter très tôt un incendie et permet tout de suite de l’éteindre. Le système se déclenche pour effectuer leur mission, en évitant de propager le feu dans d’autres zones.

Cependant, ces systèmes proviennent de deux principales sources : les systèmes d’extinction d’incendie conçus et ceux préfabriqués. Les premiers consistent à inonder la pièce d’un agent propre. Stockés dans certains cas sous forme liquide, il est toujours libéré sous forme de gaz. L’objectif est de sécuriser amplement l’équipement et les travailleurs du centre. Les deuxièmes protègent par contre les zones plus petites comme les compartiments moteurs et les panneaux électriques.

On peut également avoir recours à la détection d’incendie, laissant choisir à un système active et un système non électrique. L’un est à base d’électricité, surveillant en permanence l’origine de la fumée ou de la chaleur. Tandis que l’autre, il use des tubes de détection incendie,  s’éclatant à tout contact avec feu ou chaleur.

La présence de ces divers systèmes d’extinction et de détection d’incendie est ainsi vitale pour la sécurité et le développement de tout data center. Chacun d’eux existe pour empêcher le plus rapidement possible la propagation du feu.

3 solutions pour protéger son data center de l’incendie.

Il existe trois échelles de protection d’incendie dont les entreprises devraient mettre en œuvre au sein de leurs data centers. En effet, l’impact de l’incendie pourrait être grave au niveau d’un centre de traitement de données. Pour éviter cela, l’association NFPA établit des normes de protection à trois échelles différentes. Ici, nous allons découvrir ces 3 échelles.

Protection incendie à l’échelle du bâtiment

C’est le premier niveau de protection d’incendie. Cette protection est mise en place pour protéger l’immeuble et les employés contre le feu. Il existe plusieurs types de protection incendie, mais les plus utilisés sont les extincteurs automatiques qui se déclenche en cas de chaleur anormal, et les extincteurs portatifs qui isole les vapeurs du combustible et produise un effet d’étouffement. Pour éviter ou attarder la propagation du feu, un bâtiment devrait installer de pare-feu et d’assemblages de plancher coupe-feu. Ces équipements sont indispensables pour la prévention en matière d’incendie.

Protection incendie data center à l’échelle d’appartement

L’association NFPA a imposé la norme NFPA 75 une norme de protection incendie au niveau d’une pièce et c’est la norme le strict minimum pour le data center. Le NFPA a programmé des systèmes des gicleurs d’incendie. Ces gicleurs se trouvent à la tuyauterie et se dispersent dès que l’alarme est activée.

Ce type de système rencontre cependant une certaine faiblesse. Il existe un autre système qui est plus reconnu. C’est le système à pré-action, avec ce système, il faut au minimum de points de détection d’incendie pour démarrer le système de gicleurs. Mais ce système gazeux utilise un gaz propre ou inerte, ce dernier encombre considérablement à cause de la quantité de bouteilles de gaz. Cela amène à la destruction des disques durs du data center. Néanmoins, ces systèmes restent les moins chers pour la protection incendie du centre des données.

Protection incendie data center à l’échelle de l’armoire ou le rack

Cette protection est la dernière échelle de la protection incendie du data center. Ceci est indispensable afin de protéger les équipements et de limiter les dégâts. On doit ainsi installer un système d’extinction automatique d’incendie préfabriqué. L’objectif de ce dernier est de protéger l’équipement tout en détectant le feu rapidement et de l’éteindre. Ce système dirige le tube de détection d’incendie entre les armoires spécifiques et connecte ce dernier à un cylindre avec un agent propre. Ce tube de détection a pour rôle de déceler un échauffement et d’activer les systèmes afin de supprimer le feu.

Ces trois échelles sont indispensables et les entreprises devraient les traiter afin de limiter les dommages causés par l’incendie ou même l’éviter.

Sources & crédits Source : colocationamerica - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest