Intel Xeon

Comment la nouvelle puce Intel Xeon va rendre le cloud confidentiel

Cette nouvelle puce Intel Xeon effectue des calculs hautes performances pour les applications d’intelligence artificielle. Elle présente une variété de nouvelles caractéristiques qui la rendent idéale pour le cloud computing.

Le nuage est l’avenir de l’informatique, mais sa nature publique en inquiète plus d’un en matière de confidentialité et de sécurité. Malgré un an de retard, Intel est prête à changer cela définitivement avec sa dernière puce Xeon baptisée Sapphire Rapids.

Intel Xeon Sapphire Rapids : des caractéristiques à la hauteur de l’attente

Les puces Sapphire Rapids sont les dernières nées de la gamme de processeurs Xeon d’Intel. Elles offrent une série de caractéristiques qui les rendent idéales pour l’informatique en nuage et les tâches à forte intensité de données. 

Ces puces ont un nombre élevé de cœurs, ce qui leur permet de traiter plus de tâches simultanément, ainsi qu’une grande taille de cache qui peut stocker plus de données et d’instructions. Elles sont également dotées de mesures de sécurité avancées, telles que les extensions Intel Software Guard Extensions (SGX) et les extensions Intel Memory Protection Extensions (MPX), pour protéger la confidentialité des données et la sécurité du cloud computing.

Le modèle phare de la série Sapphire Rapids est le Xeon Platinum 8490H. Il offre 60 cœurs Golden Cove à 2,9 GHz, 120 threads, 112,5 Mo de cache L3. En outre, sa fonction turbo single-core peut atteindre jusqu’à 3,5 GHz pour une puissance de conception thermique (TDP) de 350 watts

Intel passe au niveau supérieur concernant l’informatique confidentielle

L’informatique confidentielle est un système de sécurité qui ajoute une couche de protection autour des données lorsqu’elles circulent sur le réseau. Les puces Intel Xeon Sapphire Rapids sont un exemple récent avec sa technologie d’enclave sécurisée qui crypte les données dans le nuage. 

La technologie d’enclave d’Intel, appelée Trust Domain Extensions (TDX), contribue également à protéger les données contre les attaques malveillantes et les accès non autorisés. Les données ne peuvent être déverrouillées que par ceux qui possèdent les bonnes clés ou les bons codes.

On s’attend également à ce que les puces Xeon de 4e génération d’Intel soient liées au service Project Amber. Celui-ci vise à fournir un moyen de vérifier l’authenticité de la confiance accordée aux frontières informatiques, de la périphérie au nuage.

Pourquoi la confidentialité est-elle devenue une priorité pour le cloud computing ?

L’informatique en nuage permet aux utilisateurs de stocker des données et d’y accéder de n’importe où. Cette fonctionnalité en fait un moyen pratique et rentable de gérer les données. Cependant, cela signifie également que les informations confidentielles risquent d’être exposées ou volées. Pour garantir la sécurité et la protection des données, la confidentialité doit être une priorité pour le cloud computing. 

Les entreprises doivent mettre en place des mesures de sécurité solides pour protéger les données des utilisateurs. Les mesures les plus basiques sont le cryptage et les protocoles d’authentification sécurisés

En utilisant l’informatique confidentielle, les organisations peuvent s’assurer que leurs données restent sécurisées, privées et confidentielles. Cela est particulièrement important pour les organisations qui stockent des informations sensibles, telles que des dossiers financiers ou médicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest