Qatar 2022 : un système de surveillance digne de Big Brother

Monde de la FIFA 2022 au Qatar. Effectivement, quiconque qui participera à l’évènement sera observé à travers 15 000 caméras avec en plus ? une technologie de reconnaissance faciale.

QATAR 2022 Coupe du monde : une surveillance bien fixée

La surveillance fait aujourd’hui plus que jamais partie des efforts intégraux du Qatar. Dès lors, pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 en particulier, le Qatar s’est fixé d’incomparables objectifs. Le but est en fait de contrôler les diverses menaces à la sécurité durant le déroulement du tournoi comme le terrorisme ou le hooliganisme. En plus, selon l’AFP, la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar devrait attirer pas moins d’un million de visiteurs. Il convient de noter que l’évènement se tiendra du 20 Novembre au 18 Décembre 2022.

Dans le cadre de ce projet, il a été décidé que tout ce qui participera à l’évènement fera l’objet de surveillance à travers 15 000 caméras. En plus, ces derniers dont dotés d’une technologie de reconnaissance faciale. C’est notamment ce qu’a déclaré Niyas Abdulrahiman, directeur de la technologie de l’évènement, à l’AFP. On installera donc les caméras dans les huit stades où se dérouleront les matchs.

D’ailleurs, ce n’est apparemment pas l’unique problème de sécurité pour cette Coupe du Monde au Qatar en 2022. Selon la Société de Radiodiffusion norvégienne NRK, les visiteurs du Qatar doivent télécharger deux applications mobiles. Pourtant, ces dernières risquent de menacer non seulement la vie privée mais aussi la sécurité des données.

Comment se déroulera le système ?

Le centre de commandement et de contrôle Aspire se chargera notamment du réseau de surveillance. Tandis que, le centre technique supervisera les opérations des huit stades, endroits où se tiendront les matchs, selon encore Abdulrahimn. Le centre de contrôle surveillera également tous les métros et bus à proximité, a-t-il ajouté. En outre, des experts de l’Université du Qatar mettront aussi en place des drones qui pourront donner des estimations du nombre de personnes dans les rues. Par ailleurs, il y aura des moniteurs de sécurité qui permettront aux responsables de cartographier l’accès aux salles et aux équipements en cas d’urgence, selon l’AFP.

Voilà ce qu’a déclaré Hamad Al-Mohannadi, le directeur du centre de commandement à l’AFP à ce sujet. « Quoi qu’il arrive, il y a une réponse en place », selon lui.  Le directeur a ensuite poursuivi que tant qu’il n’y a ni dégâts matériels ni personnes blessées durant ce tournoi du Qatar en 2022, l’ensemble du groupe de surveillance ne fera que regarder.

Matchs de football et technologie biométrique, ce n’est pas nouveau

Effectivement, ce cas de Qatar 2022 n’est pas la première fois où la technologie biométrique servait aux divers matchs de football. Un autre se déroulait en 2017 notamment, pendant la finale de la Ligue des champions à Cardiff, au Royaume-Uni. Durant l’évènement, d’après BBC, reconnaissance faciale a qualifié par erreur plus de 2 000 personnes de criminels potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest