Accueil > Startups Big Data > Ressources humaines : top des meilleures startups Big Data RH
big data rh startups ressources humaines

Ressources humaines : top des meilleures startups Big Data RH

Le Big Data est de plus en plus utilisé par les entreprises dans le domaine des ressources humaines. De nombreuses firmes s’appuient sur les analyses de données pour recruter plus efficacement de nouveaux employés, pour retenir les meilleurs d’entre eux et pour gérer les performances de chaque employé. Découvrez le top des meilleures startups RH et Big Data, quand les données améliorent les ressources humaines.

Visier, une startup Big Data RH d’analyse de main d’œuvre

La startup Visier, basée à Vancouver, Canada, propose des solutions analytiques de main d’œuvre et des solutions de planification basées sur le cloud pour permettre aux entreprises de collecter les informations dont elles ont besoin pour mieux voir, comprendre et prendre les décisions pour leurs entreprises. Ces solutions intuitives sont conçues pour répondre aux questions les plus importantes des entreprises, pour prédire les événements futurs, et pour optimiser l’efficience d’exploitation. Depuis sa création, cette startup a levé 46,5 millions de dollars.

Objective Logistics, une startup Big Data RH de ludification des ressources humaines

Basée à Boston, Objective Logisitics cherche à rendre le lieu de travail plus ludique. Principalement dédiée aux entreprises des secteurs du retail et de la restauration, la firme offre une plateforme de gestion baptisée MUSE reposant sur l’intelligence artificielle, accessible depuis le web. Cette plateforme permet d’augmenter les ventes et d’économiser aux managers des heures de temps précieux. En proposant aux employés un environnement compétitif, MUSE permet de motiver les employés et d’augmenter la satisfaction des clients. Fondée en 2009, la startup est parvenue à lever un total de 7,7 millions de dollars avant d’être rachetée par Carbon Black en juin 2015.

VoloMetrix, une startup d’analyse des données de plateformes collaboratives

Fondée en 2011, Volometrix est une startup proposant une plateforme logicielle analytique combinant des données en provenance de plateformes collaboratives pour créer des visualisations de données et des tableaux de bord. En avril 2013, la firme a levé 3,3 millions de dollars auprès de Shasta Ventures. En octobre 2014, la startup a levé 12 millions de dollars auprès de Shasta Ventures et Split Rock Partners. Enfin, en septembre 2015, Microsoft a finalement racheté l’entreprise sans dévoiler le montant du rachat. L’objectif de Microsoft était d’améliorer es offres comme Microsoft Office 365 et Microsoft Delve.

tenXer, une startup d’analyse de données du lieu de travail

tenXer collecte des données en provenance de différents lieux de travail et présente ces données dans un format intéressant et engageant. En combinant ces données avec des systèmes ludiques et sociaux, elle permet aux utilisateurs d’être plus motivés et par conséquent plus performants. En 2015,  après avoir levé 4,7 millions de dollars, cette startup a finalement été rachetée par Twitter.

Gild, une startup Big Data RH pour améliorer le processus de recrutement

Fondée en 2011, basée à San Francisco, Gild est une startup utilisant la science des données et les technologies d’analyse prédictive pour améliorer le processus de recrutement. Elle permet aux entreprises de toutes les industries de trouver plus facilement des talents correspondant à leurs besoins, de les former et de les retenir. De nombreuses entreprises font appel à cette startup pour innover plus rapidement et plus intelligemment. Après avoir levé 25,9 millions de dollars, la firme a finalement été rachetée par Citadel en octobre 2016.

Arena, une startup Big Data RH d’optimisation des ressources humaines

Arena, anciennement Pegged Software, utilise la science des données pour s’assurer que les employés recrutés correspondent au poste convoité. Son logiciel accompagne tout le processus de recrutement, gère le bassin de candidats, et permet aux entreprises de prendre les bonnes décisions. Pour ce faire, elle utilise un algorithme dynamique qui collecte des données et apprend à partir d’innombrables données contextuelles. Les données sont ensuite utilisées pour croiser les candidats et les postes qui leur conviennent. Fondée en 2009 à Baltimore, la firme a levé un total de 7,5 millions de dollars.

Glint, une startup Big Data RH pour retenir les meilleurs employés

Le logiciel de Glint permet aux entreprises de donner un impact réel sur l’engagement des employés, sur leur rétention et sur leurs performances en utilisant les données en temps réel pour offrir aux managers une vue globale de l’entreprise. Elle leur permet également de prédire les problèmes et d’agir dans la bonne direction. Fondée en 2013 à Redwood City, cette startup a levé un total de 59,5 millions de dollars.

Jobandtalent, une marketplace Big Data RH pour permettre aux entreprises et aux demandeurs d’emploi de se rencontrer

J0bandtalent est une startup à l’origine d’une marketplace sur laquelle les personnes en recherche d’emploi et les entreprises peuvent se rencontrer. La plateforme permet de réduire la quantité de démarches administratives et de faciliter la gestion du personnel. En effet, elle permet notamment de générer des contrats d’embauche et de gérer les paiements de taxes de manière automatisée. Fondée en 2009 à Madrid, la startup a levé un total de 85,73 millions de dollars.

Entelo, une startup Big Data RH pour trouver les meilleurs ingénieurs logiciels

Entelo permet aux recruteurs de chercher les meilleurs ingénieurs et designers logiciels sur les réseaux sociaux. Avec plus de 300 millions de profils sur les réseaux sociaux, un puissant moteur de recherche et une technologie brevetée de découverte de candidats, cette startup augmente la capacité des entreprises à trouver les bons profils au bon moment. Sa plateforme Sonar permet d’identifier les candidats les plus pertinents pour les postes à pourvoir.

Percolata, une startup Big Data RH pour les magasins physiques

Percolata est un service qui utilise le Big Data pour améliorer la façon dont fonctionnent les magasins physiques. L’objectif de la firme est d’améliorer l’activité des boutiques en leur offrant le même niveau d’accès aux données dans le monde réel que sur internet. La firme compare le travail effectué par les boutiques avec le trafic de clients qui entrent dans les boutiques. Ceci permet aux commerçants d’augmenter leurs revenus de 10% tout en surveillant les coûts. Depuis sa création en 2012, la startup est parvenue à lever 5,12 millions de dollars.

Clustree, la startup Big Data RH française

La startup française Clustree développe une solution SaaS qui utilise le Big Data et l’intelligence artificielle pour recommander aux entreprises des profils d’employés qui correspondent à leurs besoins. Grâce à la technologie, la startup parvient à extraire de l’équation des ressources humaines la discrimination liée aux stéréotypes et autres préjugés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend