Accueil > Analytics > RGPD : la Californie vote sa propre loi de protection des données
rgpd californie protection données

RGPD : la Californie vote sa propre loi de protection des données

Le RGPD fait des émules. La Californie vient de voter sa propre loi de protection des données, assurant à ses citoyens les mêmes droits qu’aux habitants de l’Union européenne.

Depuis le 25 mai 2018, les données personnelles des citoyens de l’Union européenne sont protégées par le RGPD. Suite à l’entrée en vigueur de ce nouveau règlement, la Californie a décidé de s’aligner en votant sa propre loi de protection des données : le California Consumer Privacy Act of 2018.

Cette nouvelle loi va conférer aux citoyens californiens le droit de savoir quelles sont les données collectées à leur sujet, la capacité d’interdire aux entreprises de vendre leurs données à des tiers, et le droit d’exiger la suppression de leurs données. En outre, les entreprises devront obtenir la permission parentale avant de collecter les données d’enfants âgés de moins de 16 ans.

Le RGPD inspire le California Consumer Privacy Act of 2018

californie protection données

Les Californiens pourront aussi poursuivre en justice les entreprises en cas de fuite de données, sans avoir à prouver qu’ils ont subi un préjudice matériel lié à cet incident. Ils pourront alors recevoir une compensation d’un montant maximum de 750 dollars par fuite. Quand on sait que la fuite Cambridge Analytica a touché plus de 87 millions d’utilisateurs de Facebook, la facture pourrait se révéler salée pour les entreprises en cas d’incident similaire dans le futur.

En somme, cette loi va permettre aux citoyens californiens de profiter des mêmes droits que les Européens avec le RGPD. Déjà signée par le gouverneur d’Etat, Jerry Brown, cette loi devrait entrer en vigueur d’ici 2020.

Pour rappel, la Californie a toujours été à l’avant garde de la protection des données. Depuis 15 ans, cet Etat a voté une loi obligeant les entreprises à avertir leurs utilisateurs en cas de fuite de données. Il n’est donc pas surprenant de le voir aujourd’hui s’aligner sur le RGPD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend