Accueil > Analytics > RGPD : cinq plaintes collectives déposées en France contre les GAFAM
gafam plaintes france rgpd

RGPD : cinq plaintes collectives déposées en France contre les GAFAM

Le RGPD offre aux consommateurs la possibilité de reprendre le contrôle de leurs données personnelles, et ces derniers comptent bien saisir l’opportunité. L’association la Quadrature du Net vient de déposer cinq plaintes collectives contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

Quelques jours après l’entrée en vigueur du RGPD, l’association française de défense des internautes la Quadrature du Net vient de déposer cinq plaintes collectives contre les géants du web Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

Selon l’ONG, ces entreprises exploitent les données personnelles de leurs utilisateurs de manière illégale. C’est notamment la façon dont le consentement des internautes est recueilli qui est vivement critiquée : cases précochées, clauses stipulant que la continuation de l’utilisation du service vaut acceptation… des méthodes jugées malhonnêtes par les gérants de l’association.

La Quadrature du Net demande l’interdiction des traitements d’analyse comportementale et de ciblage publicitaire, et réclame qu’une amende administrative « la plus élevée possible » soit assénée aux GAFAM.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

RGPD : plus de 12000 Français réunis derrière la Quadrature du Net

Au total, la Quadrature du Net est parvenue à rassembler les noms de 12000 personnes. Les cinq plaintes ont été déposées auprès de la CNIL, autorité de protection des données en France. Elles vont à présent être transmises aux autorités irlandaises de protection des données personnelles, car ce sont elles qui prennent en charge Google, Facebook, Apple et Microsoft dans l’Union européenne.

Concernant Amazon, c’est l’autorité luxembourgeoise va s’occuper du dossier. Ces différentes autorités vont coopérer afin d’arriver à une décision unique pour chacune des entreprises concernées.

La possibilité d’action collective compte parmi les mesures introduites par le RGPD. Il va sans dire que ce nouveau règlement met les GAFAM dans l’embarras. En effet, Google et Facebook doivent déjà faire face à plusieurs plaintes à hauteur de 8 milliards de dollars déposées par l’activiste australien Max Schrems.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend