Accueil > Analytics > Data Analytics > Salesforce acquiert le géant de la dataviz Tableau pour 15,7 milliards $
salesforce tableau

Salesforce acquiert le géant de la dataviz Tableau pour 15,7 milliards $

Salesforce annonce l’acquisition de Tableau pour 15,7 milliards de dollars. L’objectif de ce rachat est d’ajouter les outils de Dataviz de Tableau à sa plateforme de CRM.

L’entreprise Salesforce, basée à San Francisco et connue pour son logiciel de CRM, annonce l’acquisition de Tableau Software pour 15,7 milliards de dollars en actions. Cette acquisition stratégique va lui permettre d’incorporer les outils de visualisation et d’organisation de données à ses propres solutions.

Avec ce rachat, Salesforce est l’un des derniers géants de la technologie à se lancer sur le marché de l’analyse de données Big Data. En effet, Microsoft et Amazon proposent déjà de tels services. De même, Google Cloud vient d’acquérir l’entreprise Looker pour 2,6 milliards de dollars.

Selon Rob Oliver, analyste chez Baird, cette acquisition traduit  » une démocratisation de la Business Intelligence « . Le spécialiste compare Tableau à  » Excel sous stéroïdes « . Avec cette solution, l’utilisateur ne se contente plus d’avoir des successions de lignes de données. Il suffit de presser un bouton pour créer des graphiques. C’est pourquoi  » Tableau a toujours su qu’elle pourrait devenir aussi omniprésente qu’Excel « .

Salesforce va ajouter les outils Dataviz de Tableau à sa plateforme CRM

En effet, Tableau est utilisé par de nombreuses entreprises et très populaire parmi les analystes de données. Parmi ses utilisateurs de renom, on peut citer Netflix, Charles Schwab ou encore Verizon.

Cependant, comme l’explique l’analyste Boris Evelson de Forrester, il est devenu plus difficile pour les vendeurs BI comme Tableau de rester rentables. Pour cause, les entreprises plus matures et plus larges telles que Microsoft sont en mesure de proposer des solutions similaires à moindre prix.

De fait, Tableau et Salesforce vont se compléter mutuellement. Les outils de Tableau permettront aux utilisateurs de mieux comprendre leurs données, et celles de Salesforce les aideront à comprendre leurs clients.

Tableau continuera d’opérer comme un subsidiaire indépendant et restera dans son QG de Seattle, tandis que Salesforce est basé à San Francisco. L’acquisition pourrait permettre d’ajouter entre 350 et 400 millions de dollars au chiffre d’affaires de Salesforce en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend