Sila vend ses Data Centers à Mapletree pour $1,3 milliard

L’ancienne Carter Validus, que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Sila Realty Trust, a approuvé la cession de l’intégralité de ses data centers à Mapletree Investment Trust, une entreprise singapourienne.

La société américaine possède, au total, 29 data centers, tous situés aux Etats-Unis. Ces derniers seront, très prochainement, livrés à Mapletree pour la somme de 1,3 milliards de dollars. Il s’agit d’une décision significative pour Sila. En effet, si depuis toujours, celle-ci s’est axée sur l’acquisition de centres de données, elle capitalise désormais sur l’avenir de ses infrastructures de santé. Du côté de l’acheteur, ces achats font partie d’une suite logique en ce qui concerne sa stratégie.

Sila – Mapletree, une relation qui ne date pas d’aujourd’hui

Créée en 2009, l’actuelle Sila Investment Trust était en possession des data centers et propriétés de santé. Loués à des locataires, ces propriétés étaient auparavant occupées par des organismes comme AT&T. Selon certaines rumeurs, la vente des data centers daterait de 2017. Un transfert de 14 centres de traitement de données à Mapletree a été enregistré cette même année.

De Carter Validus à Sila Realty Trust

Suite à la démission du John A Carter, fondateur et PDG de Carter Validus en 2018, l’entreprise a décidé de regrouper ses entités opérationnelles dont les FPI Carter Validus Mission Critical. Elle a ensuite été renommée Sila Realty Trust. Cette initiative a valu 40 millions de dollars. Cependant, cela a minimisé les charges d’exploitation.

Michael Seton, PDG et président de Sila déclare : « Nous sommes heureux de conclure cet accord avec le MIT pour vendre nos propriétés de centre de données… Cette action marque une autre étape clé dans l’évolution de Sila Realty Trust pour fournir une voie claire à la société pour poursuivre une stratégie en tant que FPI de santé pure-play. À la clôture de cette transaction, nous continuerons de nous concentrer sur l’amélioration de la valeur de notre entreprise grâce à des opportunités de croissance interne et externe qui, selon nous, maximiseront le caractère optionnel pour obtenir des liquidités pour nos actionnaires dans les délais communiqués lors de notre offre. »

L’ambition de Mapletree sur le marché américain

Soulignons que Mapletree a investi dans d’autres data centers aux US. Hormis ceux de Sila, l’on peut également citer une installation de 208 millions de dollars dans une « Bank of America » en Virginie.

Décidément, Mapletree s’intéresse beaucoup aux bâtiments loués pour en faire des sources de revenus. C’est ce qu’avance Bill Stein, PDG de Digital Realty. Selon lui, « Les bâtiments sont pratiquement pleins et il y a très peu d’opportunités de créer de la valeur supplémentaire dans l’actif. Mapletree apprécie ce riche rendement, mais nos principaux investisseurs recherchent un rendement plus élevé. Notre objectif est un taux de capitalisation de 9 % à 11 %. C’est de l’immobilier de base. »

Pin It on Pinterest