Stability AI Midjourney

Scandale : Stability AI accusé de vol par Midjourney, les tensions à leur comble !

Les générateurs d'images IA font l'objet de vives critiques depuis leur création, surtout de la part des artistes. On les accuse de voler les œuvres sans payer les droits d'auteur. Mais , un leader dans ce domaine, surprend en accusant son concurrent, Stability AI, de vol de données.

Le conflit a éclaté suite à une révélation faite par Midjourney, qui a accusé Stability AI d'un acte de malveillance notable. Selon eux, des employés de Stability AI auraient infiltré leur base de données le samedi précédent. Ils auraient dérobé d'importantes quantités d'informations, notamment des images et des codes d'invitation. Ce vol aurait entraîné une interruption majeure du service de Midjourney, durant près de 24 heures.

Face à cela, Midjourney a réagi fermement. Ils ont donc interdit l'accès à leurs services aux développeurs de Stable Diffusion. Cette décision a été annoncée mercredi, en interne. Pour découvrir tout ce qu'il faut savoir sur MidJourney, consultez notre dossier complet.

Le PDG de Midjourney et de Stability AI s'expriment après l'accusation

L'affaire a rapidement gagné en visibilité, notamment grâce à Nick St. Pierre, un grand fan d'IA, qui l'a partagée sur X (Twitter). Dans les échanges qui ont suivi ce tweet, les PDG des deux entreprises concernées, David Holz pour Midjourney et Emad Mostaque pour Stability AI, ont pris la parole. Holz a confirmé l'incident et a indiqué que des informations avaient déjà été recueillies par son équipe.

De son côté, Mostaque a catégoriquement nié les allégations. Il affirme n'avoir jamais ordonné à ses employés de commettre un tel vol. Il a également promis de participer à l'enquête.

La sincérité apparente des deux dirigeants, alliée à leur passé de bonnes relations, rend leurs affirmations particulièrement crédibles. Cela écarte l'idée qu'il s'agisse de tentatives pour atténuer la situation.

L'affaire reste incertaine

À ce jour, l'enquête se poursuit et de nombreuses questions restent sans réponse. L'identité des véritables auteurs du vol et le rôle exact joué par Stability AI restent encore flous.

Toutefois, une ironie se détache clairement de cette affaire : Midjourney, spécialisée dans la création d'images par IA, se trouve elle-même victime d'un vol d'images. Ce paradoxe montre les difficultés spécifiques des entreprises travaillant dans l'intelligence artificielle.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *