startup Mine

Cette startup révolutionne la protection des données, et vient de lever 30 millions

La startup israélienne, Mine, sera-t-elle le nouveau leader de la sécurité informatique ? En tout cas, son approche pour la protection de données est très efficace. La startup attire actuellement plusieurs investisseurs.

Avec la startup Mine, les clients peuvent réaliser un audit rapide en termes de protection des données. Sa stratégie se base sur une intelligence artificielle assez particulière. Cette dernière est capable d’examiner la boîte de réception, analyser les données, et même surveiller les activités dans les serveurs. C’est avec cette approche que Mine a accumulé plus de 5 millions d’utilisateurs en quelques jours après le lancement de son outil. La startup est actuellement en quête de clients professionnels.

Une avancée dans la protection des données

L’outil de la startup Mine était initialement gratuit. Cependant, les fonctionnalités sont très intéressantes, et le nombre d’utilisateurs est monté en flèche en quelques jours seulement. Les dirigeants ont décidé de mettre en place une version payante, et des options destinées aux entreprises.

Avec cette innovation, l’intelligence artificielle de Mine va faire une analyse précise de la boîte de réception. En même temps, elle se focalise aussi sur l’authentification de connexion. Ainsi, il est plus facile de déterminer les activités des utilisateurs. Cependant, les organisations en charge de la protection de la vie privée sur le web sont réticentes avec cette avancée technologique. Mais Mine s’engage à respecter les règles de confidentialité en vigueur.

Des millions de dollars d’investissement pour perfectionner leur outil

MineOS, la version pour entreprise de Mine est déjà un succès auprès des entreprises. Reddit, FIFA, Data.ai, HelloFresh, etc. Ce ne sont que des exemples. Mine possède plusieurs centaines d’utilisateurs professionnels à son actif.

Pour poursuivre cette lancée, la startup israélienne a obtenu un financement de 30 millions de dollars. Et ses bailleurs sont en majorité des connaisseurs du monde de l’IA. On peut citer PayPal, Battery Ventures, ou Gradient Ventures (un des investisseurs dans l’IA de Google). À noter que Mine possède aussi d’autres bailleurs très optimistes.

En tout, la startup Mine a rassemblé plus de 42,5 millions de dollars depuis ses premières levées de fonds. Le PDG Gal Ringel a affirmé que ses équipes avaient déjà collecté des millions de dollars en 2020. À l’époque, Mine n’avait que 100 000 utilisateurs.

Startup Mine : vers une révolution de la protection des données ?

Les derniers investissements de 30 millions de dollars vont permettre à la startup Mine de devenir un leader dans son secteur. Elle a déjà un plan précis pour atteindre cet objectif. Les équipes de Mine prévoient de se concentrer sur les recherches et les développements de son outil. En même temps, la startup veut aussi perfectionner ses stratégies de vente.

Mine va d’abord se focaliser sur les responsables de la protection des données. Leur premier produit sera un grand tout pour les projets de loi concernant l’IA. Selon le PDG en Mine l’outil va « gérer les algorithmes IA des entreprises, et évaluer les risques liés à l’intelligence artificielle ».

Par ailleurs, Mine va lancer un assistant de confidentialité. Cette innovation sera un allié considérable pour la sécurité informatique. L’usager aura alors des informations précises sur la manière dont ses données seront manipulées. De plus, il est aussi possible de connaître si ces activités respectent les réglementations en vigueur.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *