protection données francais

Protection des données personnelles : pourquoi les Français s’en fichent ?

À l’ère du numérique, la protection des données personnelles est un enjeu majeur. Pourtant, une étude révèle que la plupart des Français s’en moquent éperdument. Entre insouciance et résignation, comment s’explique ce phénomène propre à notre pays ?

Le Data Privacy Day prendra place le 28 janvier 2023. À l’occasion de cette journée européenne de la protection des données personnelles, les sociétés Olvid, Qwant, Proton et Murena ont commandé un baromètre sur le sujet.

Ces quatre entreprises spécialisées dans la confidentialité du web avaient un double objectif. Elles souhaitaient mesurer l’intérêt porté à cette problématique par les Français, mais aussi ouvrir le débat et susciter la réflexion. Cette étude révèle plusieurs points notables.

Privilégier certaines données ? Une grave erreur !

Tout d’abord, on constate que les Français savent pertinemment qu’ils divulguent leurs données en naviguant sur internet notament auprès des GAFAM. Parmi les personnes interrogées, 72% ont conscience de partager leurs informations personnelles lorsqu’ils surfent sur le web. La quasi-totalité des sondés (91%) se dit concernée par le sujet.

Cependant, la première erreur des Français est de ne pas accorder la même importance aux différents types de données. Ainsi, les données à protéger en priorité sont celles liées à l’argent et aux finances pour 76% des participants, les données identifiables pour 69%, et les données médicales pour 37% à égalité avec les photos et les vidéos personnelles.

Seuls 11% accordent une importance majeure aux données liées à leurs recherches sur le web, au même niveau que celles de leurs agendas et calendriers. Enfin, les données sur l’opinion politique sont considérées comme confidentielles par une infime minorité de 4% d’interrogés.

Or, les auteurs de cette étude soulignent que « les calendriers donnent des informations incroyablement détaillées sur la vie des gens, et ces informations très sensibles méritent la même protection que les emails et les fichiers ».

Les Français connaissent les outils de protection des données, mais ne s’en servent pas

Autre problème : 68% des participants connaissent un ou plusieurs moyens de protéger leurs données, mais seuls 48% les utilisent. En d’autres termes, 20% des Français font le choix délibéré de négliger leurs données…

Selon les organisateurs du sondage, ce phénomène reflète « un décalage entre connaissance et pratique, qui se retrouve dans l’ensemble des résultats ». Beaucoup d’entre nous connaissent les dangers du web et les solutions existantes, mais ne les exploitent pas.

Par exemple, les principales préoccupations des internautes sont la sécurité de leur boîte mail pour 66%, des réseaux sociaux pour 59%, du navigateur web pour 47% et du moteur de recherche pour 46%. Pourtant, peu d’entre eux utilisent les outils permettant de protéger ces éléments.

Seuls 21 à 44% des interrogés ont installé un bloqueur de cookies ou un VPN, désactivé le suivi de localisation de leurs appareils ou navigué en mode privé. Pire encore : seuls 8% des Français se servent d’un moteur de recherche centré sur la vie privée, et 6% communiquent via une messagerie privée !

La plupart d’entre nous se contentent de paramètres préinstallés comme la navigation privée. Pour cause, comme l’observent les auteurs, « se protéger grâce à des services numériques privés nécessite une démarche engagée de la part de l’utilisateur, plus coûteuse en temps et en argent qu’un paramétrage des appareils ».

En conclusion, Olvid, Qwant, Proton et Murena déplorent que les Français « baissent les bras » et préfèrent renoncer à la protection de leurs données que de se pencher sur l’installation de véritables solutions adaptées. La flemme et la désillusion ont pris le pas sur l’importance accordée à la vie privée…

Et vous, êtes-vous réellement soucieux de la protection de vos données personnelles face aux GAFAM et aux hackers ? Quels outils utilisez-vous pour échapper à l’oeil de Big Brother ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest