Tech Innovators | Florine Pratlong (head of product, Qotid)

Dans le cadre de notre dossier « Tech Innovators: À la découverte des esprits visionnaires de l’informatique », Florine Pratlong (head of product chez Qotid) a accepté de faire un point sur les grands enjeux du secteur de l’IT.

LeBigData.fr : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Florine Pratlong (Qotid) : J’occupe le poste de head of product pour l’entreprise Qotid.

Quelles sont les dernières tendances et innovations dans le domaine de l’IT qui ont retenu votre attention récemment ?

Je suis impressionné par les avancées au niveau du deepfake sur les vidéos. Cela va apporter de nouvelles problématiques légales et de nouvelles opportunités business.

Quels sont les domaines où l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (Machine Learning) ont le plus d’impact aujourd’hui selon vous ?

Dans toute la partie technique que ce soit au niveau du code (développement informatique) ou des automatisations qui sont possibles.

Comment la transformation numérique a-t-elle évolué et quelles sont les principales stratégies et défis auxquels les entreprises sont confrontées lorsqu’elles se lancent dans ce processus ?

La transformation numérique implique l’embauche de profil plus junior pour rester à la page. Ce qui est parfois très difficile dans des entreprises « à l’ancienne ».

Quelles sont les compétences et les connaissances clés que les professionnels de l’IT doivent acquérir pour rester pertinents dans ce paysage technologique en constante évolution ?

On ne pourra pas faire l’impasse sur l’IA. Ce qui la feront auront perdu.

Quelles sont les meilleures pratiques pour favoriser une culture d’innovation au sein des organisations et encourager la collaboration entre les équipes techniques et métiers ?

Laisser beaucoup de liberté et de prise d’initiatives. Faire travailler sous forme de challenge de temps en temps sur un sujet très précis. Ne pas hésiter à questionner tout le monde même sur des sujets précis.

Comment les gouvernements et les organismes réglementaires peuvent-ils soutenir l’innovation dans le domaine de l’IT et créer un environnement propice à l’adoption de nouvelles technologies ?

Je pense sincèrement que c’est difficile pour les organismes réglementaires de soutenir l’innovation, car elle se construit bien plus rapidement que les lois et ça ne va faire qu’accélérer.

Quels sont les défis éthiques et les questions de responsabilité liés à l’adoption de technologies émergentes et comment les aborder de manière responsable ?

Il va falloir dans les mois à venir être capable de prendre du recul que les technologies émergentes comme l’ia. Il faudra surveiller tout ceci de très près et être capable de dire qu’il faut revenir en arrière pour les reconstruire d’une manière plus éthique. On sait aujourd’hui qu’il y a des risques, et on doit être capable de garder le contrôle pour les éviter.

Propos recueillis par Mathilde Flory.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *