Deux mastodontes s’allient pour faire naître un futur géant du cloud

La dernière nouvelle sur la société française de défense a finalement été annoncée. Le fait est en fait que, Thales a créé sa nouvelle société cloud née d’une collaboration avec Google. Baptisée S3NS, cette dernière va offrir des services de cloud computing approuvés par l’Etat pour le stockage de certaines données les plus sensibles.

Thales s’allie à Google pour lancer sa nouvelle entreprise cloud

La société française de défense a dernièrement officialisé le lancement de sa nouvelle société cloud. Et d’après les historiques, celle-ci est le résultat d’une alliance entre Thales le plus grand fournisseur européen d’électronique de défense et l’unité Alphabet  Google. Une alliance qui a été faite l’an dernier. Et ce, à la suite d’un plan gouvernemental en vertu duquel la France a reconnu la supériorité technologique des États-Unis. Dès lors, cette société cloud nouvellement créée de Thales et Google porte le nom de « S3NS ».

Tout savoir sur S3NS

L’accord entre Google et Thales stipule alors que ce dernier détiendra en majorité S3NS. En gros, cela signifie qu’elle pourra totalement contrôler la commercialisation de tous les services développés par Google. Par contre, la participation de Google dans l’accord n’a pas du tout été divulguée.

Par ailleurs, le responsable des communications sécurisées et des systèmes d’information de Thales, Marc Danon a invoqué des faits sur la société. Selon lui, certaines des plus grandes banques et organisations de santé françaises font partie des 40 clients potentiels de cette nouvelle société cloud de Thales et Google. Cependant, les services cloud de S3NS ne seront disponibles qu’à partir du second semestre 2024, note Thales. Cela ne se fera donc pas qu’après avoir reçu l’agrément de l’agence française de cybersécurité ANSSI. Et ce, via un label appelé « cloud de confiance », explique encore l’organisation. Plusieurs sociétés françaises de services cloud ont déjà reçu ce label ANSSI que l’on connaît spus le nom de « SecNumCloud ».  C’est le cas par exemple d’OVHcloud, Outscale de Dassault Systèmes et Oodrive. Et ce sera très bientôt le tour de S3NS.

D’après Thales, cette nouvelle organisation va exploiter trois data centers basés en France. D’ailleurs, les services cloud contrôlés et sécurisés de Google seront exploités sur ces trois sites.

Déjà un concurrent

« Bleu » sera prochainement le concurrent principal de la nouvelle société cloud S3NS de Google et Thales. C’est une société commune qui sera créée d’ici la fin de l’année. Elle est, quant à elle, le résultat d’une collaboration entre le cabinet de conseil en informatique Capgemini et le groupe de télécommunication Orange. Son but principal est d’utiliser la technologie cloud de Microsoft.

Malheureusement, de nombreuses organisations ont critiqué les offres de cloud computing développées par Thales et Orange. Et c’est en plus un projet en collaboration avec de plus grands rivaux américains. La raison de ces critiques est simple. Ces sociétés doutent incontestablement de la capacité de ces deux géants à fournir des services entièrement sécurisés aux entreprises stratégiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest